0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Fotuda Planeta ! - Sèrgi Viaule - ATS 199

L-9782859105259

Neuf

Sous réserve (réapprovisionnement nécessaire)

15,00 €

Fotuda Planeta ! - Sèrgi Viaule. Recueil de nouvelles en occitan : comment des actes banals de la vie quotidienne peuvent-ils nous amener à des situations surnaturelles virant au véritable cauchemar ? Collection A tots n°199, IEO Edicions.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeBroché
Année2014
LangueOccitan
Pages243
Format13.5 x 18 cm
DistributeurIEO edicions - IDECO
LabelA tots
ISBN978-2-85910-525-9

Plus d'infos

Fotuda Planeta ! Sèrgi Viaule - ATS 199

Novèlas - A Tots 199

Après Qualques nòvas d’Albigés et Los uòus, l’auteur nous fournit un nouvel ensemble de nouvelles. De son imagination fantaisiste et imprévisible, elles ont cet arrière-goût qu’est celui de la réalité. Sèrgi Viaule nous raconte comment des actes banals de la vie quotidienne peuvent nous amener à des situations surnaturelles qui peuvent elles-mêmes se transformer en de véritables cauchemars. Le tout, comme il le fait habituellement, baigne dans l’authenticité.


De sa prose riche et personnelle, l’auteur nous rappelle qu’il est également poète à ses heures. Sa "muse" transparaît dans plusieurs textes, le tout, bien évidemment, sur une « fotuda planeta. »



A tots n° 199. IEO Edicions.


L'auteur:

Sergi Viaule, né en 1950, a écrit de nombreux textes, poésies, contes et nouvelles parus sous forme de brochures. Il se consacre aujourd’hui à la mise en ordre de ses œuvres romanesques.


Extrait:

« […] La paura bèstia bavava. D’unas longas pendoladas de flèuma li rajavan per las comissuras dels pòts. Baissava lo cap, çò que daissava pensar qu’el tanben, ne podiá pas mai. […] »



Articles de presse:


Après un roman policier, «Na Balfet», «La venjança de n’Isarn Cassanha», roman historique, Sergi Viaule publie un recueil de nouvelles en occitan. Sergi Viaule est un ardent défenseur de la langue occitane et de la culture occitane : «A travers mes écrits, j’espère être authentique, mon occitan est un occitan vrai, populaire». Depuis toujours, il pense et écrit en occitan, textes, poésies, contes, nouvelles, romans jalonnent son parcours de vie. Sergi écrit beaucoup : «Je peux me lever à 4h du matin pour écrire, en fait, j’écris 4 à 5h par jour au rythme de mon inspiration à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit». C’est une grande fierté pour Sergi que «Fotuda planeta», recueil de nouvelles, soit publié par IEO, Institut d’études occitanes, dans la prestigieuse collection A Tots. Il soulève le voile des sujets abordés : «Il s’agit de nouvelles éclectiques, fantastiques et réalistes. Ce sont des nouvelles classiques avec une chute qui doit toujours surprendre le lecteur. En tant que lecteur, pour moi, une bonne nouvelle doit avoir une chute qui m’étonne. Je suis un observateur de la planète, je regarde les différentes interactions entre les humains qui la peuplent et ils me surprennent toujours. Je suis l’un d’entre eux et s’ils ont des travers, ils ont aussi des qualités, je suis loin d’être un désespéré !».

Quand on fait remarquer à Sergi que le fait d’écrire uniquement en occitan limite le nombre de ses lecteurs, il répond : « Bien sûr, mais même si je n’étais pas publié, je continuerai, ce n’est pas une démarche désespérée, je suis un homme de foi et de témoignage. L’occitan est ma langue de naissance, j’ai découvert le français en descendant au village. Ce n’est pas parce que la langue occitane est désocialisée qu’elle ne peut exprimer des sentiments d’aujourd’hui. La seule chose que je sais faire en français, c’est remplir ma feuille d’impôts !»


Article de Patrick Bernardin, paru dans La Dépêche du 22 octobre 2014.


Sergi Viaule se veut aux avant-gardes de l’Occitanie

Récits de voyages, romans, traductions de livres étrangers, livres de nouvelles, tout lui est utile pour écrire l’occitan qu’il connaît parfaitement.

Il se souvient qu’au XVIIIe siècle, le français n’était parlé que par 3 millions d’habitants sur une population de 25 millions !

L’occitan, comme langue véhiculaire, n’a disparu qu’après la seconde guerre mondiale. Dans les campagnes et même dans les villes, la langue d’oc était d’usage courant.

Aujourd’hui, on s’adresse aux bêtes en français !

Il a fallu 1 000 ans pour extirper le Languedocien dans nos régions. Il faut reconnaître que les Occitaniens ont fait preuve de beaucoup de servilités dès le départ.

Le Parlement de Toulouse a parlé français avant que l’obligation de le faire lui ait été imposée par l’Edit de Villers Cotterets, acceptant d’être colonisé !

Le français l’a emporté non pas par ses qualités supérieures de langue mais uniquement parce qu’elle était la langue du pouvoir, obligatoire pour qui voulait rentrer dans l’administration, et nécessaire pour toute ascension sociale.

La reconquête ? «C’est peut-être pas trop tard», dit Sergi Viaule. Il donne l’exemple d’une langue assez riche pour exprimer aussi bien que le français n’importe quelle idée ! Il a une richesse de vocabulaire qui dépasse le contenu du dictionnaire de Christian Laux ! Dans son dernier ouvrage, il s’amuse à écrire des asenades, des histoires de radis géants, de sorcière sur L’Agout, de champignons qui envahissent tout.

Un plaisir de lecture que l’on savoure nouvelle après nouvelle ! Celle de la fin du monde qui eut son heure de célébrité au village de Bugarag, où des extraterrestres se présentent pour embarquer les terrestres rassemblés en foule, dans leur vaisseau spatial. Finalement, les extraterrestres, fascinés par le rugby à 13, demeurèrent à Carcassonne où ils firent les beaux jours sous le nom «d’Australiens», de l’équipe du lieu.

Article de Joan Rocas, paru dans La Dépêche du 17 novembre 2014.


Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Fotuda Planeta ! - Sèrgi Viaule - ATS 199

Fotuda Planeta ! - Sèrgi Viaule - ATS 199

Fotuda Planeta ! - Sèrgi Viaule. Recueil de nouvelles en occitan : comment des actes banals de la vie quotidienne peuvent-ils nous amener à des situations surnaturelles virant au véritable cauchemar ? Collection A tots n°199, IEO Edicions.

Donnez votre avis

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...