0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Los carbonièrs de La Sala - Ives Roqueta, Andrieu Pradèl, Joan Bodon, Sèrgi Mallet

L-9999000000351

Neuf

1 Elément

En stock

10,00 €

Los carbonièrs de La Sala - Ives Roqueta, Andrieu Pradèl, Joan Bodon, Sèrgi Mallet. 1961-1962 : Les mineurs de Decazeville sont en grève. Ils occupent la mine que le gouvernement a décidé de fermer. Collection "Viure al pais", éditions Vent Terral.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeBroché
Année1975
Langueoccitan (languedocien)
Pages182
Format14 x 22 cm
DistributeurVent Terral
LabelCollection Viure al pais

Plus d'infos

Los carbonièrs de La Sala - Ives Roqueta, Andrieu Pradèl, Joan Bodon, Sèrgi Mallet


1961-1962 : Les mineurs de Decazeville occupent la mine que le gouvernement a décidé de fermer. Les grèves provoquées par la fermeture des mines du Bassin de Decazeville (La Sala) ont inspiré les auteurs occitans du Rouergue comme André Pradel, mineur gréviste, Henri Mouly, Jean Boudou ou Yves Rouquette et des poèmes en occitan signés « Josèp Garcià, minur » furent publiés dans Centre Presse.


Yves Rouquette publie ici leurs textes devenus introuvables. Il y a ajouté une chronologie des événements, une étude d’ensemble sur cette grève de deux mois, un entretien au magnétophone avec des grévistes de l’époque et quelques textes en occitan, poèmes et chansons nés au cours de qu’il définit comma la première grève des temps modernes. 



André Pradel (1912-1971)
Ses souvenirs des grèves de La Sala, accompagnés d’un disque avec traduction de Jean-François Mariot, ont été publiés dans L’òme par l’association Mescladís. André Pradel raconte dans ses écrits comment lui vint l’idée de rédiger, dans une graphie patoisante, la célèbre pancarte revendicatrice en occitan : « Viva la solidaritat ; nos daissarem pas tòrcer ! » Et il raconte que c’est cette initiative qui inspira à Henri Mouly la chanson “Nos daissarem pas tòrcer !” : « Un matin d’aquelas manfestacions – la segonda cresi qu’èra – un camarada me diguèt : “Se fasiam una pancarta en patoès, l’anarai carrejar al desfilat. ” Sus una lesa d’isorèl, nos afoguèrem a grafiar aiçò : “Bibo la soulidaritat ; nous daïssaren pas torssé !” La grafia èra un briat oscada benlèu, mas caliá que lo mond comprenguèsson facilament. » (Extrait de Los carbonièrs de La Sala)

Henri Mouly (1896-1981)
Le fondateur du Grelh roergàs écrivit trois chansons sur le thème de la crise du Bassin : “Nos laissarem pas tòrcer” (sur l’air de “Les Allobroges”), “Los Tecnocratas” et “La Reconvertida” (sur l’air de “Le temps des cerises”). Elles ont été publiées dans Los cants del Grelh (1971).

Jean Boudou (1920-1975)
Outre le célèbre poème “Los carbonièrs de La Sala” mis en musique par Mans de Breish et interprété par de nombreux chanteurs occitans, Jean Boudou a laissé divers écrits relatifs aux grèves de La Sala. Dans l’un d’eux, “Soi tornat a La Sala”, il évoque la rencontre avec les autres grands noms de la littérature occitane du XXe siècle : « Oc, Manciet e Castan, vos sovenètz ? Aquel cafeton qu’anèrem beure. Roqueta i èra tanben. Lo curat e l’autre... Manciet, Castan, Roqueta... E los autres. Quora tornarem a La Sala ? »

Collection "Viure al pais", éditions Vent Terral.


Les auteurs:


Jean BOUDOU (Joan BODON en occitan)(Crespin, 11/12/1920 - Algérie, 24/02/1975), est un des grands écrivains du monde moderne. Marqué par l‘imaginaire du conte, il aborde dans son oeuvre des thèmes universels ou bibliques pour parler de son intimité avec la langue occitane qu’il voit décliner.
Joan BODON (Jean BOUDOU en francés) (Crespin, 11/12/1920 - Argeria, 24/02/1975), es un dels grands escrivans del mond modèrne. Marcat per l’imaginari del conte, tracta dins son òbra de tèmas universals o biblics per parlar de son intimitat amb la lenga occitana que vei demesir.

Yves Rouquette, en occitan Ives Roqueta, est un poète et un écrivain occitan né à Sète le 29 février 1936 et mort le 4 janvier 2015. Il est le mari de Marie Rouanet et le frère de Joan Larzac.
Il a été un des animateurs du mouvement politique et culturel occitan. Il a fondé le label Ventadorn, qui a permis à la nouvelle chanson occitane de trouver une nouvelle audience.
Au niveau politique, il a eu des responsabilités dans le mouvement autonomiste Volèm Viure al País à la fin des années 1970, puis il a adhéré de manière éphémère au Parti socialiste français en 1981 avant de le quitter.

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Los carbonièrs de La Sala - Ives Roqueta, Andrieu Pradèl, Joan Bodon, Sèrgi Mallet

Los carbonièrs de La Sala - Ives Roqueta, Andrieu Pradèl, Joan Bodon, Sèrgi Mallet

Los carbonièrs de La Sala - Ives Roqueta, Andrieu Pradèl, Joan Bodon, Sèrgi Mallet. 1961-1962 : Les mineurs de Decazeville sont en grève. Ils occupent la mine que le gouvernement a décidé de fermer. Collection "Viure al pais", éditions Vent Terral.

Donnez votre avis