0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Poèmas 1943-1984 - Robert LAFONT

L-9782905213402

Neuf

7 Eléments

Disponible

24,00 €

24,00 €

Poèmas 1943/1984 - Robert LAFONT. Paraulas au vièlh silenci. Dire. Pausa cerdana. Aire liure. Lausa per un solèu mòrt e reviudat.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

Poids0.5 kg
TypeBroché
Année2011
LangueFrançais + Occitan
Pages376
Format14x22,5
ISBN978-2-905213-40-2

Plus d'infos

Poèmas 1943/1984 - Robert LAFONT

- Paraulas au vièlh silenci (1946)

- Dire (1957)

- Pausa cerdana (1962)

- Aire liure (1974)

Comprendre et cœurprendre le monde...

Le premier livre de Robert Lafont est un recueil de poèmes : Paroles au vieux silence. Nous sommes en 1946, il a 23 ans. C'est par la poésie qu'il inaugura une œuvre littéraire, scientifique et politique qui comptera plus de 110 livres.
Robert Lafont est d'abord un poète et c'est par la poésie qu'il entre en écriture. L'élan est pris. Pendant toute sa vie, il fera paraître des poèmes, en revues ou en recueils, 9 recueils en tout, de longueur inégale, depuis ces Paroles au vieux silence jusqu'au Grand Voyage d'Ulysse d'Ithaque, traduction de l'Odyssée, qu'il publie en 2004 et qui constitue une œuvre de création à part entière. Soixante ans de poésie.
La poésie pour lui n'est pas un loisir d'enseignant lettré. C'est le cœur obscur et battant, « le centre plus central » d'une recherche qui se confond avec sa vie et qu'on peut définir comme une quête de parole. Parole personnelle qui remonte au paradis de l'enfance, héritée d'un grand-père tutélaire dont la stature domine toute la vie et toute l'œuvre. Parole collective qu'il faut redonner à un peuple vaincu passé à côté de son destin, pour qu'il sorte de son « vieux silence » et redevienne un sujet d'histoire. Parler et faire parler. La parole personnelle rejoint la parole collective. Le poète rejoint l'enseignant, le militant et le savant linguiste. Le destin de l'écrivain se confond avec celui de son peuple. Un vers souvent cité du second recueil (1957), intitulé précisément Dire, résume la vie et l'œuvre : « Le seul pouvoir celui de dire. »
« Le seul pouvoir celui de dire. » Le langage est le propre de l'homme et circule en lui comme le sang dans ses veines et ses vaisseaux. L'homme est un être de parole, une créature trouée de porosité linguistique. Il rebâtit dans le microcosme de sa bouche parlante la totalité de l'univers, par anamorphose, c'est-à-dire par analogie et en modèle réduit. Le linguiste inventa une théorie pour démontrer que tout acte de parole est une action sur le monde e que sa puissance sur le monde il la doit à la parole. C'est la parole qui lui permet de déplacer les montagnes.
Après le premier recueil écrit à la fin de la guerre, 11 poèmes élégiaques, remplis de nostalgie et d'éblouissement devant le paysage, cette poésie se fait à la fois méditation et action. Elle nous parle de la beauté du monde et de la misère des hommes. Beauté et misère : dans le grand recueil Dire, la première partie s'intitule « Dire l'amour les choses » et la seconde « Dire l'homme le siècle ».
Elle essaie aussi de réconcilier l'ange et la bête qui cohabitent en nous, le cœur et la raison, la sensualité et l'intelligence. Un poème du recueil Air libre (1974) nous convie à « cœurprendre » et « comprendre » le monde, à le consumer par les sens et par l'esprit. Le jardin, que célèbre Écrit pour un soleil mort et ressuscité (1984), est une figure du poème : un lieu où se rejoignent le jaillissement aveugle de la vie et une volonté d'ordre, le projet d'une pensée.
RL a toujours eu le goût de la forme, de la parole mesurée par la rime et le mètre.  Écrit pour un soleil mort et ressuscité propose une réflexion sur les rapports entre le poème et le monument, le poète et l'architecte. Pierre taillée et parole poétique s'éclairent l'une l'autre : leur point commun réside dans la forme imposée par l'intelligence à la substance volatile, évanescente, abstraite de la parole et à la densité pesante, écrasante et brutale de la pierre. La forme rend la pierre légère et la parole dense, elle les éternise toutes les deux. Le poème figé dans sa forme prend vie dans le souffle de la déclamation, dans ce que le linguiste Lafont appelle le temps opérationnel de la phrase, comme le monument ne s'anime que dans la proportion sans cesse changeante d'ombre et de lumière distribuée par le cours du soleil.
Les grands recueils, Dire et Air libre, interrogent l'histoie et célèbrent « les deux grandeurs de l'homme : sexe et raison ». Sensitive et cérébrale, libre ou soumise à la mesure du vers, la poésie de Robert Lafont est une tentative pour saisir le monde par le cœur et l'intelligence.

 

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Poèmas 1943-1984 - Robert LAFONT

Poèmas 1943-1984 - Robert LAFONT

Poèmas 1943/1984 - Robert LAFONT. Paraulas au vièlh silenci. Dire. Pausa cerdana. Aire liure. Lausa per un solèu mòrt e reviudat.

Donnez votre avis