0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Troubadouresques - Robert Rourret

L-9782490331000

Neuf

Sous réserve (réapprovisionnement nécessaire)

29,00 €

Troubadouresques - Itinéraires poétiques en terre d’Oc et au-delà, par Robert Rourret. Un voyage alphabétique original non seulement dans les communes du pays d’Oc où ont vécu des troubadours, mais aussi en Allemagne et en Italie. Avec de nombreuses photos. IEO 06.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeBroché
Année2019
LangueFrançais + Occitan Niçois
Pages300
DistributeurIEO 06
LabelInstitut d'Études Niçoises
ISBN978-2-490331-00-0

Plus d'infos

Troubadouresques - Itinéraires poétiques en terre d'Oc - Robert Rourret

C’est un itinéraire original qui nous entraîne dans un voyage alphabétique non seulement dans les communes du pays d’Oc où ont vécu des troubadours, mais en  Allemagne  et  en  Italie.  Cette  dernière  connaissait  bien  les  troubadours occitans  et  leur  langue  depuis  le  milieu  du  XIIe  siècle,  car  ceux-ci  étaient impliqués  aussi  dans  les  luttes  qui  déchiraient  l’Italie  entre  les  Guelfes  et  les Gibelins  (la  Provence  dépendait  de  l’Empire  et  l’auteur  rappelle  que  Frédéric Barberousse vint se faire couronner à Arles, non pas empereur comme il le dit mais seulement « roi d’Arles » en 1178). Il cite donc Pèire Vidal, Sordello da Goito (que Dante rencontre dans le chant VI du Purgatoire) et plusieurs autres troubadours. Il évoque aussi l’école sicilienne autour de Frédéric II, qui utilisa abondamment les thèmes poétiques des troubadours et qui influença beaucoup la  poésie  du  jeune Dante,  qui  évoque Arnaud  Daniel(Purgatoire XXVI), puis  celle  de FrançoisPétrarque  :  habitant  d’Avignon  dans  sa  jeunesse,  il  y rencontre  Laure  avant  de  se  retirer  dans  sa  maison  près  de  la  Fontaine  de Vaucluse. Autant de liens entre les troubadours provençaux et l’Italie, dans le Piémont (Voir l’article « MONTFERRAT »), ou Gênes (Voir l’article « GÊNES »), chez les Malaspina (Voir l’article « MALASPINA »), ou plus tard chez un poète comme Giosuè Carducci (1835-1907).

On va donc de commune en commune et de pays en pays, depuis « Allemagne » jusqu’à « Ventadour » et Limoges, en lisant beaucoup de poèmes assortis de leur traduction française (on regrette évidemment à ce propos de ne pas disposer d’un CD,  mais  on  en  connaît  le  prix  !  On  peut  aussi  espérer  qu’un  jour Anne-Marie Sgaravizzi, l’une des collaboratrices de l’auteur, nous livrera quelques enregistrements). Une trop brève bibliographie termine l’ouvrage. On regrette qu’elle ne cite pas le beau livre d’Henri Marrou (Davenson), Les troubadours, Éditions du Seuil, 1961, 189 pages, un  des  seuls  à  avoir  évoqué  de  façon  critique  l’influence  de  la poésie  de  l’Islam  que  défendaient  les  critiques  andalous  comme Ramòn  Menèndez  Pidal,  alors  que Marrou  défend  la  thèse  de l’origine grégorienne. Il fut aussi l’un de ceux qui savaient que la musique était à cette époque inséparable de la poésie, et qu’il n’y a pas de poésie troubadouresque sans accompagnement musical.Mais, malgré ces petits défauts ou imprécisions (Frédéric II n’est pas né en 1211 mais en 1194, il n’est pas non plus couronné empereur en 1211 mais entre 1212 et 1215, par exemple, p. 241 ; une carte des communes citées  serait  aussi  la  bienvenue),  ce  livre  offre  un  parcours  poétique  instructif  et  agréable,  et  vaut  la  peine d’être lu et relu, vous pouvez simplement y chercher une commune ou une autre. Et aussi d’être regardé pour ses nombreuses images et photos d’une grande variété, qui illustrent parfaitement le propos.


Institut d’Études occitanes (IEO 06) et Institut d’Études niçoises.


L'auteur:
Retirat de l’Educacion Nacionala francesa, Robert Rourret foguèt professor d’istòria-geografia e tanben un pauc d’occitan. Nascut a Sant Paulet de Caisson (Garrigas), demòra a Grassa. Es l’autor, entre d’autras òbras, d’un diccionari francés-occitan provençal, e es un grand especialista dels trobadors.

L'auteur a publié en 1981 le premier dictionnaire en graphie classique consacré aux parlers provençaux modernes. Cette graphie s'inspire directement de celle des troubadours.


Article de presse:

Troubadouresques, l'ouvrage de Robert Rourret, fait œuvre de vulgarisation. Et quel bonheur de faire connaissance avec chaque personnage et son œuvre !
L'Institut d'Estudis Occitans des Alpes-Maritimes a une vie éditoriale riche, pas une année sans la publication d'une demi-douzaine d'ouvrages de qualité, dans le domaine du provençal comme dans celui du niçois.
Le dernier en date est dû à Robert Rourret, et vulgarise l'oeuvre et la vie des troubadours, avec une originalité première : le classement géographique, les troubadours, dont 10% de ceux qui nous sont connus sont en fait des troubadouresses, permettra au lecteur d'établir des priorités dans ses intérêts.
Écoutons l’auteur : “ Les linguistes s’y intéressent depuis le XIXe siècle, mais l’intérêt pour la question occitane a élargi ce public depuis un demi-siècle. Or les spécialistes s’adressent aux spécialistes, et le public reste à distance. Il est normal que ce dernier veuille accéder aux œuvres, c’est pourquoi Lafont et Bec déjà avaient adapté les graphies dans leurs anthologies”.
Un abécédaire de 87 entrées sur 300 p.

[...] La réflexion de  Robert Rourret sur la réduction des hiatus entre spécialistes et amateurs vaut la peine d'être lue.

Article de Michel Neumuller, paru dans Aquò d'Aquí n°318 (09/2019).

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Troubadouresques - Robert Rourret

Troubadouresques - Robert Rourret

Troubadouresques - Itinéraires poétiques en terre d’Oc et au-delà, par Robert Rourret. Un voyage alphabétique original non seulement dans les communes du pays d’Oc où ont vécu des troubadours, mais aussi en Allemagne et en Italie. Avec de nombreuses photos. IEO 06.

Donnez votre avis