0 0
 

Recently added item(s)

No products

Free shipping! Shipping
0,00 € Total

Check out

Product successfully added to your shopping cart

Quantity
Total

There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.

Total products (tax incl.)
Total shipping (tax excl.) Free shipping!
Total (tax incl.)
Continue shopping Proceed to checkout

Authors/Artists

Le Chant des brûlés / Lo Cant dels Cremats - Chistophe Deslignes, Eva Fogelgesang, Caroline Dufau, Elrik Fabre-Maigné

CD-3760049340464

New

2 Items

Avalaible

15,00 €

Le Chant des brûlés / Lo Cant dels Cremats - CD Chistophe Deslignes, Eva Fogelgesang, Caroline Dufau, Elrik Fabre-Maigné
Chanson de Geste pour Montségur et Puivert. Une rêverie poétique de la compagnie Les Baladins d’Icarie rendant hommage à la civilisation des troubadours.
Tròba Vox

More details

STATIC BLOCK

Data sheet

TypeCD
Year2017
Duration56'
LanguageFrench + Occitan
Format14 x 12,5 cm
LabelTroba Vox
Code DistributeurTR047

More info

Le Chant des brûlés / Lo Cant dels Cremats (1 CD Classique – Digipack réf. TR047)

Le Chant des brûlés / Lo Cant dels Cremats s’inspire de l’épisode historique durant lequel, en 1244, plus de deux cent parfaits cathares et croyants furent brûlés vifs au pied du château de Montségur.



« Je suis passionné depuis mon enfance par la Civilisation des Troubadours en général, par la Croisade des Albigeois en particulier. Le Chant des Brûlés vient du Champ des Cramés, lo prat dels cremats en occitan, le lieu où, le 16 mars 1244, furent brûlés vifs Dame Corba de Péreille, sa mère, sa fille, et plus de 200 Parfaits cathares et croyants, au pied du château de Montségur, en Ariège. Cette création, en français et en occitan, avec des musiciens que j’admire et apprécie, revisitant des chansons du XIIe au XIIIe siècle, est une Ode, un hommage, à la Dame de Montségur et aux Parfaits, mais surtout à cette civilisation des Troubadours, qui s’étendait de l’Océan à la Méditerranée et jusqu’au Piémont italien, de l’Auvergne à la Catalogne, où la Femme était (presque) l’égale de l’Homme, où les valeurs de partage et de convivialité étaient de mise: ces valeurs qui sont toujours pour moi, et plus que jamais, d’actualité ! »   

« La Croisade des Albigeois et l’histoire de Montségur : le peu que j’en connaissais alors, c’était l’histoire officielle, déformée par des générations de manuels scolaires jacobins : «les vilains hérétiques punis par le bon Pape et le bon Roi ». Dans mon adolescence, j’ai heureusement pu en apprendre davantage lors de mes études en Histoire, grâce à mes lectures à la Bibliothèque d’Etudes et du Patrimoine de Toulouse, à ma rencontre avec Monique Théron-Navatel, archiviste à Foix, et à Eric Théron, peintre et militant culturel. J’ai alors compris que la Croisade dite des Albigeois a détruit la Civilisation des Troubadours pour annexer le Comté de Toulouse et le Sud au royaume de France, en utilisant le prétexte du Catharisme, considéré comme une hérésie. On sait depuis qu’il s’agissait simplement d’un christianisme primitif, et d’une réaction à la dépravation du clergé catholique de l’époque. Rappelons que les Bonnes Dames et les Bons Hommes étaient des croyants sincères ! Qu’ils pensaient que le monde visible était le royaume de Lucifer et le monde invisible celui de Dieu ! Qu’ils étaient tisserands, banquiers, écrivains publics ! Qu’ils ont osé émanciper spirituellement les femmes ! Et que celles-ci soignaient gratuitement tout le monde grâce à leur connaissance des plantes médicinales ! ... «Lo Prat dels Cremats» (Le Champ des Brûlés) renvoie au lieu où, le 16 mars 1244, furent brûlés vifs, au pied du château de Montségur, Dame Corba de Péreille, sa mère, sa fille, et plus de 200 Parfaits cathares et croyants. Le Chant des Brûlés se veut une rêverie poétique sans prétention historique. Et une incitation à lire ou relire les ouvrages de Jean Duvernoy, Michel Roquebert, René Nelli, Pierre Bec, Anne Brenon, Henri Gougaud, Gérard Zuchetto… »


Elrik Fabre-Maigné


Une création d’Elrik Fabre-Maigné, des baladins d’Icarie et de Christophe Deslignes pour une évocation historique d’une grande fresque médiévale liée à Montségur. Poèmes d'Elrik Fabre-Maigné et extraits de la Chanson de la Croisade Albigeoise, Terraqué de Guillevic, Bernard Sicard de Marvejols, Bernard Marti, Dante Alighieri et François d'Assise.

Avec
Chistophe Deslignes : organetto, flûte
Eva Fogelgesang : harpe, rebec, chant
Caroline Dufau : chant, récitante, tambours pyrénéens
Elrik Fabre-Maigné : récitant

Titres
Introduction (Bernart de Ventadorn)
Le Chant des Brûlés
Je suis un Troubadour (Francesco Landini)
Chant de Corba de Péreille (Bernart de Ventadorn)
Les Loups
Le bûcher de Montségur
La pierre arriva tout droit où il fallait (Gaucelm Faidit)
Enterre mon coeur à Montségur (Francesco Landini)
Chant du Vent des Monts d'Olmes
Le vent, l'azur, la liberté (Raimbaut de Vaqueiras)
Lanova estampida real (Chansonnier du Roy)
Le lit de fleurs (Thibault de Champagne)
Occitanie, ma doulce amie / Occitania, doça amiga meuna (Marcabru-Gaucelm Faidit)

Tròba Vox

Reviews

No customer comments for the moment.

Write a review

Le Chant des brûlés / Lo Cant dels Cremats - Chistophe Deslignes, Eva Fogelgesang, Caroline Dufau, Elrik Fabre-Maigné

Le Chant des brûlés / Lo Cant dels Cremats - Chistophe Deslignes, Eva Fogelgesang, Caroline Dufau, Elrik Fabre-Maigné

Le Chant des brûlés / Lo Cant dels Cremats - CD Chistophe Deslignes, Eva Fogelgesang, Caroline Dufau, Elrik Fabre-Maigné
Chanson de Geste pour Montségur et Puivert. Une rêverie poétique de la compagnie Les Baladins d’Icarie rendant hommage à la civilisation des troubadours.
Tròba Vox

Write a review