0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Mon ombra e ieu - Laurent Cavalié (CD)

CD-3521383449431

Neuf

Sous réserve (réapprovisionnement nécessaire)

16,00 €

Mon ombra e ieu - Ce second album solo de Laurent Cavalié vagabonde sur de nouveaux chemins de traverse poétique, entre inspiration gnawa et alchimies languedociennes. CD Sirventés / L’Autre distribution.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeCD
Année2018
Durée16 titres - 62’ 46
Langueoccitan (languedocien)
DistributeurL’Autre distribution
LabelSirventés
BonusDigipack avec livret

Plus d'infos

Mon ombra e ieu - Laurent Cavalié (CD)

 


Neuf ans après « Soli solet », cet album en solo de Laurent Cavalié est sans doute son oeuvre la plus personnelle. Cet opus vagabonde sur de nouveaux chemins de traverse poétique, entre inspiration gnawa et alchimies languedociennes. Avec quelques tambours anciens, des percussions végétales, une mâchoire d’âne et son accordéon, Laurent Cavalié vient faire vibrer cette corde sensible qui nous relie à la mythologie populaire dans ce qu’elle a de plus noble !

En notes impressionnistes, Laurent Cavalié y dépeint des sentiments personnels ou des lieux qui lui sont chers (le Canal de la Robine à Narbonne, la Méditerranée,) tout en évoquant des personnages de la mythologie languedocienne. Avec un regard où se mêlent tendresse, ironie et révolte sur le monde tel qu’il va…

Si les grands poètes languedociens sont toujours présents dans cet album (Léon Cordes, Joan Bodon, Auguste Fourès), Laurent Cavalié esquisse sa propre œuvre poétique sans jamais perdre de vue la dimension populaire de son art.
L’accordéon y tient une place de choix, côtoyant une percussion ancienne (bombe du Lauragais) ainsi qu’un instrument à cordes inédit, inventé par Laurent Cavalié et le luthier Camille Paichelair.
Faussement rustiques et savamment métissés, ses chansons croisent avec malice les musiques populaires du monde (on pense parfois au Zydeco –  blues de Louisiane), nous rappelant que la langue est rythme autant que poésie.



Coup de coeur de l'Académie Charles Cros.
Label Sirventés / L’Autre distribution.



L'auteur:

Originaire d’Albi et résidant à Narbonne, Laurent Cavalié, alchimiste du chant populaire et musicien poly-instrumentiste (percussions, chant, accordéon), remet en pleine lumière le patrimoine oral languedocien après avoir fait beaucoup de musiques pour le théâtre, pour la danse. Tout d’abord à travers un collectage qui lui a permis de recueillir des centaines de chansons nées entre Corbières et Minervois. Puis en popularisant ces thèmes à travers des projets musicaux variés : La Mal Coiffée dont il est le directeur artistique ; Du Bartàs où il officie en tant qu’accordéoniste-chanteur.

"J’ai touché à plein de styles, des musiques latino-américaines aux musiques improvisées et en même temps j’ai découvert que chez nous en Languedoc, et plus largement en Occitanie, il y avait une histoire particulière, une culture particulière, une langue particulière, et que cela valait le coup de se cultiver, de creuser un chemin de création artistique." Ses compositions sont inspirées en partie par des poètes régionaux Comme Jean Boudou, qu’il met en musique. Le reste ce sont "des choses que j’écris… J’essaie d’avoir une vision un peu globale du pays d’ici… Une histoire qui s’est passée dans un village que l’on m’a racontée, ou bien un proverbe, ou une chanson dont le refrain m’inspire. À partir de ça, écrire une poésie qui ouvre sur le monde, sur l’humanité" conclut Laurent Cavalié.




Crédits « Mon ombra e ieu »:
Laurent Cavalié : Paroles et musique / Sauf « E lo boièr laurava » paroles Léon Cordes / «Fraternitat» paroles inspirées d’Auguste Fourès / « La cançon de la fièra » et « Lo poleton pichon » paroles de Joan Bodon  / « La nèit es estelada » paroles d’Auguste Fourès)

Laurent Cavalié : Chant, accordéons, percussions (bombe du Lauraguais), instrument à cordes. Cet instrument à cordes n’a pas encore de nom, il a été inventé par Laurent Cavalié et Camille Paichelair, luthier.

Prise de son, mixage : Fabien Salabert (Les Hauts Plateaux)

Graphisme : Laurent Bonneau



Titres:

1 Manhagueta - 3’36
2 La vila chica-chaca! - 4’19
3 La cançon de la fièra (Jean Boudou) - 4’22
4 Soi ieu lo lop  - 3’06
5 La dança de l’estela - 4’08
6 Mon ase n’es entristesit - 4’22
7 Dins un estable  - 3’41
8 Lo barcòt es de papièr  5’38
9 La nèit es estelada (Auguste Fourès) - 4’32
10 Quiquiriqui ! - 3’35
11 Fraternitat  (inspiré d'Auguste Fourès) - 2’42
12 Lo vira-l’ast de Sant-Jaume - 3’20
13 Mon ombra e ieu - 2’32
14 Que donarai ieu - 4’58
15 Lo poleton pichon  (Jean Boudou) - 3’25
16 E lo boièr laurava  (Léon Cordes) - 3’53


Extrait:


La cançon de la fièira

La pluèja tomba fina
sul fieiral, pel camin.
La pluèja tomba fina,
nautres bevèm de vin.

Sus una vièlha taula
aquí dins un canton,
sus una vièlha taula
demandam un pinton.

La canal totjorn raja
e podèm pas sortir.
La canal totjorn raja
e demoram aicí.

Botelha, puèi botelha,
fasèm perir d’argent.
Botelha, puèi botelha,
mas totis sèm contents.

Deman serà pas fièira,
nos caldrà trabalhar.
Deman serà pas fièira,
uèi nos anam bandar.

La pluèja tomba fina
sul fieiral, pel camin.
La pluèja tomba fina,
nautris bevèm de vin.

-----------
Traduction: La chanson de la foire
Il tombe une pluie fine du foirail au chemin. Il tombe une pluie fine et nous on boit du vin. Sur une vieille table là, assis dans un coin, sur une vieille table on demande une pinte. La gouttière toujours coule et on ne peut pas sortir. La gouttière toujours coule et on va rester ici. Bouteille et puis bouteille, on gaspille l’argent. Bouteille et puis bouteille, mais on est tous contents. Demain, finie la foire, il va falloir travailler. Demain finie la foire, aujourd’hui pour se saouler. Il tombe une pluie fine du foirail au chemin. Il tombe une pluie fine et nous on boit du vin.

Paroles : Joan Bodon (Jean Boudou) - Traduction de Roland Pécout.

Musique : Laurent Cavalié.

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Mon ombra e ieu - Laurent Cavalié (CD)

Mon ombra e ieu - Laurent Cavalié (CD)

Mon ombra e ieu - Ce second album solo de Laurent Cavalié vagabonde sur de nouveaux chemins de traverse poétique, entre inspiration gnawa et alchimies languedociennes. CD Sirventés / L’Autre distribution.

Donnez votre avis