0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Aventures et Légendes du Pays des Paillons - Fernand Gasiglia

L-9782917790458

Neuf

1 Elément

En stock

9,50 €

Aventures et Légendes du Pays des Paillons - Trois nouvelles de Fernand Gasiglia pour découvrir la vallée du Paillon, au sud des Alpes, dans le pays niçois. La première relate l'histoire d'un jeune berger-sourcier à Peille, tandis que la deuxième retrace les aventures de la reine Jeanne, et la dernière, une poursuite entre des policiers et des brigands près de Contes.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeBroché
Année2012
LangueFrançais + Occitan Niçois
Pages80
Format14 x 20 cm
DistributeurBaie des Anges
LabelRomans du Sud - Nouvelles
ISBN978-2-917790-45-8

Plus d'infos

Aventures et Légendes du Pays des Paillons - Fernand Gasiglia

Cet ouvrage bilingue français/niçois possède la particularité d'avoir d'abord été écrit en niçois puis traduit en français. Il comprend trois nouvelles ayant pour origine la vallée du Paillon.

La première, est l'histoire d'un jeune berger-sourcier qui a donné naissance au Festin des Baguettes à Peille. Dans la seconde l'auteur retrace la légende de la Reine Jeanne (légende datant du moyen-âge), du côté des hauteurs de Coaraze. Pour finir c'est une aventure policière dont il est question avec la poursuite de brigands près de La Pointe de Blausasc au XIXème siècle.

Fernand Gasiglia a su redonner vie à ces personnages en romançant leur histoire avec beaucoup d'humour et de sensibilité.

Éditions Baie des Anges.

L’auteur :

Fernand Gasiglia est né au début de la guerre, en janvier 1940, d’un père originaire de Levens et d’une mère dont la famille habitait Borghéas de Peillon, commune où il a passé tous les étés de son enfance. Après un bac de philosophie, il commence une licence en droit avec l’objectif de devenir juge pour enfants, « Chiens perdus sans collier » de Cesbron l’avait inspiré. Mais, étant maître d’internat en parallèle, il est touché par la vocation d’enseignant. Une fois nommé enseignant, étant très sportif, il est orienté dans cette voie par son inspecteur. C’est ainsi qu’il devient conseiller pédagogique en EPS. Ce fut plus de 25 ans au service du sport et des enseignants qu’il eut plaisir à conseiller. A sa retraite, l’envie d’écrire commença à s’installer. S’ensuit – en auto-édition – deux romans, un recueil de poésies et quatre contes pour enfants. Aujourd’hui, en “signant” avec la maison d’édition niçoise Baie des Anges, il en profite pour mettre en avant le parler niçois en écrivant sur les Aventures et Légendes du Pays des Paillons.

Sommaire:

Le Festin des Baguettes    page 8
Lou Festin dei Bleta    page 9
La Légende de la Reine Jeanne    page 40
La Legenda de la Regina Jouana    page 41
Les Voleurs de la Fontaine de Jarrier    page 52
Lu Rubaire de la Fouònt de Jarrié    page 53



Prologue:
Je peux dire un grand merci à tous ceux que j'ai entendu parler niçois en vacances à Borghéas supérieur l'été. C'était une immersion dans cette belle langue qu'il me plait de parler maintenant. J'avais cru à tort que parler niçois était vulgaire.
Merci à mes parents, à Jo et Pierre, leurs cousins, à Marcelle et Angèle, les voisines de ma mère, tricotant sur la petite terrasse, à Antoine et Robert, les frères d'Angèle, qui possédaient des tractions avant, quel luxe en ce temps-là ! A Simon, le joueur de boules, à Bini, le rebouteux et encore Céline, la bavarde. Tous m'ont fait baigner dans ce parler imagé. J'ai voulu l'écrire. J'ai fait quelques progrès mais peut-être y a-t-il encore des fautes. Excusez-moi ! Je l'ai écrit avec mon coeur.

Extraits :

Les voleurs de la fontaine de Jarrier

Printemps 2006, Place de l’église de Drap, Gé et Toinin, deux anciens paysans du village sont assis sur un banc et devisent à propos des oliviers et de la manière de les tailler. C’est presque dix heures, le soleil darde de ses rayons la place trop encombrée désormais de voitures. Gé vient de reprendre attache à Drap, le pays de ses anciens, après un séjour de plusieurs dizaines d’années dans la capitale où il avait été conducteur de bus à la R.A.T.P. Il y a revu Toinin, son copain d’école à la communale de Drap.

 Gé : Je suis en colère ! Mon fils a voulu me tailler les oliviers cette année. Il m’avait dit : « j’ai appris à l’école, tu vas voir comme ils seront bien, laisse-moi faire. »

Je l’ai laissé ! Quel sabotage! Les beaux oliviers de mon père qui allaient tutoyer les nuages, ils sont tous rabaissés. Une honte ! Je n’ai plus envie d’aller les voir. Que vont dire les gens ?

 Toinin : Tu sais ! Ce n’est plus comme avant. Les enfants veulent faire à leur manière aujourd’hui ! C’est comme ça ! On ne peut pas le changer !


Le festin des baguettes
Peille, commune libre au XIème siècle avec trois consuls élus, a son autonomie confirmée en 1176 par le Comte de Provence. Elle est alors une cité importante et possède les fiefs de Castellar, Gorbio, Sainte Agnès, Berre les Alpes, Contes, L'Escarène, Peillon, La Turbie. Peillon prendra son autonomie en 1235, Castellar est donné en 1283 par Charles 1er, duc d'Anjou aux Lascaris-Vintimille. La Turbie appartiendra en 1332 à la viguerie de Nice. Plus tard, commune après commune elles échapperont à cette emprise. La dernière à obtenir son indépendance sera Blausasc et seulement en 1926. En 1330, la famine sévit un peu partout en Provence et Peille n'est pas épargnée. Bastian, un berger a toutes les peines du monde à nourrir sa famille. Il est tard, il vient de rentrer des hauteurs du Rastel avec son troupeau.
- Je suis épuisé ! Donne-moi une bouteille de vin que je me retape un peu ! dit-il à Carmelina, sa jeune épouse.
- Qu'est-ce qui t'arrive ? Toi qui es toujours en pleine forme, ça m'étonne !
- Ben, j'ai la "Câline" qui s'est tordu la cheville en tombant d'un talus. J'ai dû la porter sur mes épaules depuis le versant du Rastel pour lui épargner la douleur. En plus mon dos me faisait déjà mal depuis ma chute l'autre jour. Alors, je ne te dis pas !
- Pauvre Bastian, la voilà ta bouteille mais n'en abuse pas. Je vais te masser le dos et puis j'irai soigner "Câline", pauvre biquette. Léna et Barbarina, vous viendrez avec moi pour cajoler les chèvres et m'aider à récolter leur lait. Elles étaient bien jeunes les deux filles de ces paysans, mais en ce temps-là les enfants étaient habitués à aider leurs parents dès leur plus jeune âge. Vers la fin de cette décennie, Carmelina donna naissance à un petit enfant qu'ils prénommèrent Gioanin. Il était très mignon et le lait de sa mère qu'il dégustait à ses seins bien joufflus lui donnait de gracieuses couleurs.

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Aventures et Légendes du Pays des Paillons - Fernand Gasiglia

Aventures et Légendes du Pays des Paillons - Fernand Gasiglia

Aventures et Légendes du Pays des Paillons - Trois nouvelles de Fernand Gasiglia pour découvrir la vallée du Paillon, au sud des Alpes, dans le pays niçois. La première relate l'histoire d'un jeune berger-sourcier à Peille, tandis que la deuxième retrace les aventures de la reine Jeanne, et la dernière, une poursuite entre des policiers et des brigands près de Contes.

Donnez votre avis