0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Lou Camin de la Crous di Gardian - Max-Philippe Delavouët

L-9782917111048

Neuf

2 Eléments

En stock

9,00 €

Lou Camin de la Crous di Gardian - Max-Philippe Delavouët. Le chemin de la croix des gardians de Saint Georges: un sonnet à la mémoire de Folco de Baroncelli, un extrait  d'une étude sur Joseph d'Arbaud, un poème de jeunesse à consonances « arbaudiennes ». L'aucèu libre.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeBroché
Année2009
LangueFrançais + Occitan
Pages54
Format10 x 18 cm
DistributeurL'aucèu libre
ISBN978-2-917111-06-8

Plus d'infos

Lou Camin de la Crous di Gardian - Max-Philippe Delavouët
Le chemin de la croix des gardians.

Un sonnet à la mémoire de Folco de Baroncelli, un extrait  d'une étude sur Joseph d'Arbaud, un poème de jeunesse à consonances « arbaudiennes ».

Introduction et notes de Claude Mauron:

Que Max-Philippe Delavouët occupe une place éminente dans la littérature provençale, voilà qui relève, depuis longtemps, de la simple évidence.
Né en 1920 Marseille, c'est dans le mas du Bayle-Vert, à Grans - où il exerça, jusqu'à sa mort en 1990,  son métier d'agriculteur — qu'il édifia, des Quatre Cantico pèr l'Age d'Or ( 1950) aux cinq livres de Pouèmo (publiés de 1971 à 1991), une œuvre poétique majeure, dont l'originalité et la portée ont été reconnues, notamment, par Jules Supervielle et Lawrence Durrell.
S'y ajoutent des pièces de théâtre, ainsi que nombre de textes divers — poèmes, préfaces, entretiens, articles... C'est ce dernier fonds qu'appartiennent  quatre des cinq écrits ici rassemblés : Lou Camin de la Crous di Gardian, Un sonnet à la mémoire de Folco de Baroncelli, un extrait  d'une étude sur Joseph d'Arbaud, un poème de jeunesse à consonances « arbaudiennes ». Textes mineurs, certes, mais qu' il valait la peine de regrouper dans le présent recueil factice (comme, disent les érudits) et de rendre moins confidentiels, d'abord pour leurs d'écriture, ensuite parce qu'ils témoignent bien de l'intérêt manifesté par Delavouët à l'égard de la Camargue et de ses écrivains provençaux emblématiques, à condition que fût respectée l'authenticité du pays. Il en allait de même, d'ailleurs, pour la tauromachie, que Delavouët - président du club taurin de son village et aficionado de corrida — célébra dans son Cantico dou Boumian que fuguè torero (« Cantique du Gitan qui fut torero »).
A l'inverse, sitôt qu'il était confronté à la dénaturation de la Camargue dans notre temps contemporain, par suite du tourisme (et de son corollaire, le développement d' une image artificielle souvent cultivée, hélas ! par les locaux eux-mêmes), Delavouët n'hésitait pas à porter des jugements sévères, comme l'on pourra s'en rendre compte à la lecture de certains passages. D'où, sans doute, la tendance de ses poèmes d'envergure, lorsqu'ils s'approchent de la Camargue, à demeurer en marge, qu'il s'agisse de l'Istòri dou Rèi mort qu'anavo à la desciso (« Histoire du Roi mort qui descendait le fleuve » - dans Pouèmo 2), dont la fin conduit d'Arles à l'embouchure du Rhône, ou de la Cansoun de la mai auto Tourne (« Chanson de la plus haute Tour » - dans Pouèmo I) qui a pour cadre Aigues-Mortes et les vignes de la lisière occidentale. Une troisième illustration, évoquant une navigation longeant le rivage des Saintes- Maries-de-la-Mer, soit le troisième côté du delta, est procurée par quelques strophes de l'Ouresoun de l'Orne de vèire. («Oraison de l'Homme de verre »), qui ont été reproduites ici, in fine : sous une forme imagée, en effet, elles pourraient bien exprimer l'esprit qui présida à l'écriture de ces textes, coups d'oeil jetés incidemment sur les beautés de la Camargue, en s'abstenant d'y débarquer pour ne point risquer d'être englouti par ses sables...

Éditions L'aucèu libre.

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Lou Camin de la Crous di Gardian - Max-Philippe Delavouët

Lou Camin de la Crous di Gardian - Max-Philippe Delavouët

Lou Camin de la Crous di Gardian - Max-Philippe Delavouët. Le chemin de la croix des gardians de Saint Georges: un sonnet à la mémoire de Folco de Baroncelli, un extrait  d'une étude sur Joseph d'Arbaud, un poème de jeunesse à consonances « arbaudiennes ». L'aucèu libre.

Donnez votre avis

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...