0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Senher Dalfin - Flor Enversa (CD)

CD-9999000000034

Neuf

Sous réserve (réapprovisionnement nécessaire)

20,00 €

Senher Dalfin - CD du groupe Flor Enversa qui interprète les chansons du troubadour Peirol et de la trobairitz Na Castelosa, dont les musiques et les textes nous sont parvenus dans les manuscrits.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeDouble CD
Année2010
Durée118’ 36
LangueOccitan
DistributeurFlor enversa
BonusTextes et traduction française

Plus d'infos

Senher Dalfin - Flor Enversa (CD)

Les Chansons du troubadour Peirol et de Na Castelosa


Dédié à Peirol (…1188 – 1222…) et à Na Castelosa (vers 1200), troubadour et trobairitz d’Auvergne, cet enregistrement rassemble les 17 chansons de Peirol dont les musiques et les textes nous sont parvenus dans les manuscrits, et 2 chansons de Na Castelosa.


Flor Enversa fait revivre ces chants, s’accompagnant d’instruments reconstitués au plus près des sources archéologiques, sculptures, manuscrits, traités de l’époque.
 
Peirol (…1188-1222…) était un pauvre chevalier d’Auvergne, du château de Peirol près de Rochefort-Montagne (Puy-de Dôme), sur les terres de Dauphin d’Auvergne. Homme courtois, poète, chanteur et viéliste, il fut accueilli à la cour de Dauphin, grand protecteur des troubadours et troubadour lui-même.
Celui-ci avait une sœur, Sail de Claustra, qui était belle, bonne et très estimée, qui était femme de Béraut de Mercœur, un grand baron d'Auvergne, et Peirol composa par amour pour elle de magnifiques chansons .
Puis leur amour grandit, et le Dauphin cru que la dame accordait plus qu’il ne convenait au troubadour, et le chassa. Peirol partit alors vers d’autres cours, dans le Viennois, en Provence, en Italie, puis comme pélerin en terre Sainte.
Les manuscrits nous ont transmis 32 poèmes de lui, dont 17 avec la partition musicale.


Na Castelosa était d’un château des bords de l’Auze, aujourd’hui disparu et situé sur la commune de Sénezergues, dans le canton de Montsalvy (Cantal).C’était une dame très gaie, très instruite et très belle, mariée  au Turc de Meyronne , un des seigneurs du château de Meyronne, en Haute Loire. Elle aima Armand de Bréon, du château de Joursac, près d’Allanche, et composa pour lui ses chansons. Elle rencontra probalement Peirol à la cour de Dauphin d’Auvergne.
Nous possédons aujourd’hui 4 textes de chansons de Na Castelosa, toutes sensibles et passionnées.


Double CD avec un livret comportant tous les textes et les traductions.

A noter que la version numérique (fichiers MP3 à télécharger) est également disponible ici.


Auto-produit par Flor Enversa.


Le groupe:

Flor Enversa (« la fleur inverse », d’après une chanson de Raimbaut d’Orange) se propose de recréer l’atmosphère festive et poétique des rencontres de troubadours dans les cours des châteaux du sud de la France aux XIIème et XIIIème siècles. Ces poètes-musiciens chantaient l’amour, la joie, la peine ou l’espérance, dans des poèmes à la langue d’oc ciselée et aux sublimes mélodies. La fin’amor et les valeurs de cortesia les ont inspirés, et parfois la domna (Dame) elle-même se fait trobairitz (femme-troubadour) et compose à son tour.


Flor Enversa c’est Domitille Vigneron, Thierry Cornillon et Olivier Feraud, des passionnés de la lyrique des troubadours. Chanteurs, instrumentistes et chercheurs, ils font revivre avec un souci d’authenticité et de sincérité ces cansos, véritables joyaux de notre culture.
Flor Enversa utilise des instruments reconstitués d’après sculptures, enluminures de manuscrits, recherches archéologiques, textes et traités, afin de faire revivre les sonorités du Moyen Âge. La plupart de ces instruments ont été construits par les membres de Flor Enversa.


Depuis sa création en 2006, Flor Enversa s’est produit à Paris, en Allemagne, en Italie, au Château de Caen, dans les festivals TROBAREA, Les Belles Pages de  l’Aisne, Les Troubadours Chantent l’Art Roman, Les Estivales des Alpes-Maritimes, en Bourgogne, Alsace...


Thierry Cornillon : voix, fifre, guimbarde, tambourin à cordes
Domitille Vigneron : voix, vièles à archet
Olivier Féraud : vièles à archet, kitara romane, psaltérion, kaval


Titres:

Disque 1:
1. Per dan que d'amor mi veigna (instrumental)                    1'13
2. Per dan que d'amor mi veigna                             3'01
3.Vida de Peirol                                     2'50
4. Atressi co.l signes fai                                5'26
5. Mout m'entremis de chantar voluntiers                        5'45
6. Ja de Chantar non degr’ aver talan     Na Castelosa (musique D Vigneron)    5'15
7. D'eissa la razon qu'ieu suoill (instrumental)                     1’30
8. D'eissa la razon qu'ieu suoill                             3'23
9. Ben dei chantar puois amors m'o enseigna                     7'04
10. Tot mon engeing e mon saber                              5'20
11.Constantinopoli (instrumental)                            2'03
12. Quant Amors trobet partit                            4'11
13. Si be.m sui loing et entre gent estraigna                        6'43
14. Camjat ai mon consirier (instrumental)                         2’31
15. Mainta gens mi malrazona                             3'58
16. D'un sonet vau pensan                                 5'19
durée: 65’32        

Disque 2:
1. Coras que.m fezes doler (instrumental)                        1'37
2. M'entencion ai tot' en un vers mesa                         5'06
3. Per joi que d’Amor m’avenha       Na Castelosa (musique D Vigneron)        5'32
4.Vida de Na Castelosa                                1'37
5. Camjat ai mon consirier                                 4'49
6.D'un bon vers va pensant com lo fezes                         5'34
7. En joi que.m demora                                 6'53
8.Pelegri (instrumental)                                3,45
9. Nuills hom no s'auci tan gen                            4'42
10. Coras que.m fezes doler                                 4'50
11.Sons de Peirol (instrumental)                            3,35
12.Del sieu tort farai esmenda                            5'06
Durée: 53’06

Durée totale : 118’36


Extrait vidéo:


Articles de presse:


Trad Mag n°135 janvier-février 2011:

« Ce double CD avec son livret est une somme, il se déclare exhaustif quand à ce qui nous est parvenu de l'oeuvre de deux figures d'Auvergne: le troubadour Peirol et la troubadouresse Na Castelosa, épouse de Turc de Meyronne. L'enregistrement est nommément dédié à leur souvenir: « Na Castelosa, belle dame subtile, vous avez marqué votre temps par votre grande valeur, dans cette belle Auvergne. Vous avez aimé Armand de Bréon, composé maintes chansons d'amour que nous chantons ici, pour vous, chère amie. ».  Ces dédicaces attestent de l'implication de l'âme des interprètes, Thierry Cornillon, Domitille Vigneron et Olivier Féraud. Tous trois jouent sur des instruments reconstitués à partir de sculptures, enluminures de manuscrits, recherches archéologiques, textes et traités.(...) »  Christian Valeix
Histoire et Images Médiévales   février- mars 2011
« Après nous avoir initiés à la musique provençale médiévale, Flor Enversa nous propose dans ce nouvel album un réjouissant plongeon dans la musique auvergnate du début du XIIIème siècle, à la rencontre du chevalier troubadour Peirol et de Na Castelosa, noble dame auvergnate et elle-même compositrice. On doit saluer une nouvelle fois le formidable travail du groupe (auquel s'ajoute une passion manifeste), tant sur les textes que sur les instruments. Travail de recherche minutieux, certes, mais aussi appropriation de ces mélodies entraînantes et envoûtantes, qui évoquent des impressions diffuses, lointaines, mais pourtant familières...On s'évade!
Un album qui s'adresse autant aux passionnés qu'aux curieux, et qui doit être cité en exemple. »
Frédéric Wittner, rédacteur en chef


Forum Musiques Médiévales (21/10/2010): 

« Waouhh !!!!! Déjà "Savis e fol " nous avait subjugués ! Bien sûr à Trobarea 2009 , on avait eu un avant-goût de ce qu'allait être cet enregistrement , mais là , si çà n'est pas la perfection ,çà y ressemble fortement !! une véritable petite merveille jusque dans les moindres détails !
C'est cette manière si particulière de chanter, si proche comme ils le disent eux-mêmes de la tradition orale, tout en étant "au plus près des sources pour la reconstitution des instruments " qui donne aux interprètes une authenticité qui touche à coup sûr et qui provoque ,à leur écoute une émotion intense .
A l'écoute de nombreux C D ,( et concerts , festivals and co ....) je suis charmée parfois ,ulcérée aussi, émue souvent, mais rarement ,pour ne pas dire jamais ...inconditionnelle . Et pourtant ...
Quelle meilleure façon de faire prendre conscience ( à une époque où l'Histoire va devenir une matière optionnelle  ... alors le citoyen lambda ..    ) que derrière l'Histoire il y a des humains qui nous ressemblent tellement !!!!!! et çà je crois que Flor Enversa (cette rencontre de trois talents d'exception ...) l'a compris mais en plus , sait le faire passer !!!
Finalement , on a attendu ce double C D !! mais il tombe 2 mois avant Noël !! Eh bien , je sais déjà que tous les gens que j'aime en auront un exemplaire au pied du sapin !!! »
Régine Carles



Site allemand MINNESANG.com - CD du Mois (Novembre 2010):

« Cela a quelque chose de tout simplement spirituel, quand ces trois musiciens français se plongent dans le monde des troubadours et trobairitz. Peu importe s’ils jouent devant quelques personnes dans de petites salles ou devant un grand public dans une cathédrale comme l’année dernière à l’ Europäischen Minnesang-Festival à Braunschweig : l'amour tendre qu'ils confient à cette musique, leur façon délicate de l’interpréter et de la mettre en scène, créent une atmosphère de proximité et d’intimité qui vous touche ! Voici donc maintenant un double album dans lequel tous trois se consacrent  au chanteur Peirol et à sa contemporaine Na Castelosa, dont deux des quatre chansons sont données ici dans le style Peirol par la merveilleuse chanteuse et viéliste virtuose Domitille Vigneron. Sans pareil, elle interprète magnifiquement "Ja de Chantar"! Mais également les interprétations de Peirol par Thierry Cornillon ont tout autant de charme, avec son chant fluide, et Olivier Féraud avec son jeu inspiré, souvent improvisé, sur ses instruments à cordes. Le son extraordinaire de sa petite "kitara Romana" réalisée par lui-même, est, avec ses notes courtes et pointues, l’antithèse de la viéle. Le mot magique de nos jours est : « lâcher-prise » : Celui qui écoute ce double album d'un bout à l'autre, en a la meilleure preuve  entre les mains ! »
Lothar Jahn ((traduit de l’allemand)


****


Michel GAZAGNAIRE, journaliste en Auvergne (oct 2010):

"Je viens enfin de faire une première écoute de votre CD. La délicatesse des interprétations instrumentales pétries de nuances épousant celles de textes émouvants est servie par la plénitude de voix bien placées. La suavité des mélodies laisse passer la force d’un amour omniprésent, voire obsessionnel. Les sonorités éveillent en moi un sentiment de redécouverte de consonances certainement inscrites dans des gènes lointains. Bravo pour ce que vous ne" faites pas du médiéval", mais le vivez. On vous sent pénétrés de votre art et de ce qu'il porte. merci de ce que vous nous offrez. en espérant vous voir tous et vous écouter avec l'émotion du direct à Massiac ou autre lieu."
Michel GAZAGNAIRE



Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Senher Dalfin - Flor Enversa (CD)

Senher Dalfin - Flor Enversa (CD)

Senher Dalfin - CD du groupe Flor Enversa qui interprète les chansons du troubadour Peirol et de la trobairitz Na Castelosa, dont les musiques et les textes nous sont parvenus dans les manuscrits.

Donnez votre avis

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...