0 0
 

Recently added item(s)

No products

Free shipping! Shipping
0,00 € Total

Check out

Product successfully added to your shopping cart

Quantity
Total

There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.

Total products (tax incl.)
Total shipping (tax excl.) Free shipping!
Total (tax incl.)
Continue shopping Proceed to checkout

Authors/Artists

Teatre - Max Roqueta

L-9782378630300

New

3 Items

Available

27,00 €

Teatre - Edition de cinq pièces de théâtre de Max Roqueta (Max Rouquette) : La Pastorala dels volurs (La pastorale des voleurs), La Podra d’embòrnia (La Poudre aux yeux), Canta-Loba (Chante-Louve), La Ròsa bengali (La Rose du Bengale), La Gruma e la Sau (L’écume et le Sel). Letras d'òc.

More details

STATIC BLOCK

Data sheet

TypePaperback
Year2020
Languageoccitan (Languedoc)
Pages448
Format15 x 21 cm
DistributorLetras d'òc
ISBN978-2-37863-030-0

More info

Teatre - Max Roqueta


Traduit en français, puis dans de nombreuses langues, Max Rouquette a acquis peu à peu une large notoriété internationale. A côté de la prose et de la poésie, le théâtre était l'une de ses passions et un aspect important de son oeuvre, puisqu'il laisse 16 pièces de théâtre achevées.

Cette édition précieuse présente cinq pièces de théâtre de Max Roqueta (Max Rouquette), de genres différents, dont trois totalement inédites :
 - La Pastorala dels volurs (La pastorale des voleurs) : une nuit de Noël, deux vagabonds sont hébergés par un couple de paysans riches qu'ils comptent bien escroquer...
- La Podra d’embòrnia (La Poudre aux yeux) : au soir d'une victoire de Venise sur les Turcs, la Comtesse souffle une poudre magique aux yeux de l'amiral vainqueur, ce qui doit le rendre amoureux d'elle... mais rien ne se passera comme prévu !
- Canta-Loba (Chante-Louve) : après la chute de Montségur, la Louve de Pennautier songe aux jours heureux de sa jeunesse, au temps de la splendeur de la civilisation occitane...
- La Ròsa bengali (La Rose du Bengale) : dans une forêt nocturne pleine de merveilles, un jeune vagabond conclut un pacte avec un oiseau magique... une féerie parsemée de chansons.
- La Gruma e la Sau (L’Ecume et le Sel), autre féerie, solaire celle-ci : sur l'île de Maguelone, pendant le haut moyen âge, un jeune moine et une sirène tombent amoureux l'un de l'autre...

L’édition de ces pièces de théâtre de l’auteur de Medelha (Médée) permettra aux amateurs de littérature occitane de lire une part essentielle de l’oeuvre de Max Rouquette.

Avant-Propos de Jean-Claude Forêt qui présente les cinq oeuvres.


Editions Letras d'òc.


L'auteur:

Max Rouquette est né à Argelliers, village de l’arrière pays montpelliérain, le 8 décembre 1908. Après une enfance profondément marquée par le contact avec la nature sauvage, immergée dans la langue occitane à l’état natif et le monde des légendes, il poursuit ses études secondaires au Lycée de Montpellier. Ce sont des années d’éblouissement au cours desquelles il découvre la culture classique et le monde de l’écriture. Il étudie la médecine dans l’antique faculté de cette ville, s’impliquant dans la vie étudiante, et notamment dans une association, Le Nouveau Languedoc, dont il contribue à faire un outil ambitieux de diffusion et de valorisation de la culture d’Oc.
Au cours de ces années, en contact avec les intellectuels de Catalogne espagnole qui tentent de susciter une renaissance occitane soeur de la renaissance catalane, il cotoie des personnalités marquantes de la culture d’Oc de l’époque, dont l’injustement oublié François Dezeuze, « l’Escoutaire », et surtout le poète Josep Sebastià Pons, dont la manière lumineuse d’appréhender le fait poétique aura sur lui une influence décisive. Il publie ses premiers poèmes en 1931.
Effectuant à Toulon son internat de médecine et son service militaire, il anime avec Charles Camproux un journal militant « Occitania » qui prolonge l’action du « Nouveau Languedoc » en l’étendant à l’ensemble des pays d’Oc. C’est l’époque où il commence à écrire des proses d’une totale nouveauté, transmuant le monde des hautes garrigues en métaphore cosmique de l’âme humaine arrachée au jardin d’Eden et projetée dans la terrifiante vacuité existentielle du XXe siècle.
Médecin de campagne à Aniane pendant 10 ans, ce qui l’immerge journalièrement dans la langue d’oc, il trouve le temps d’écrire certaines de ses plus belles pages, tout en s’investissant dans le fonctionnement de la Societat d’Estudis Occitans. Ce travail opiniâtre aboutit en 1945 à la fondation officielle de l’Institut d’Etudes Occitanes, dont Max sera un temps le secrétaire puis le président. Devenu médecin-conseil de la Sécurité Sociale, il demeurera désormais à Montpellier, de 1946 à sa mort en 2005. Il s’investit alors dans la renaissance du jeu languedocien du tambourin. Par la suite, il dirige de 1954 à 1978 Vida Nova, une revue trimestrielle occitano-catalane qui permet aux écrivains catalans espagnols de s’exprimer dans leur langue, alors frappée d’interdit. En 1962, il forme, en compagnie de Jean Camp et Jorgi Reboul, le Pen-Club de langue d’Oc, dont il devient le président.
A partir de 1974, après une douloureuse traversée du désert, il est saisi à nouveau par l’urgence d’écrire, et de terminer tout d’abord les sept tomes de Vert Paradis. De 1978 à 1983, il dirige la revue littéraire Oc, vitrine de la culture occitane d’avant-garde. Renouant avec sa jeunesse, il écrit à nouveau des poèmes, un ensemble d’une musicalité et d’une puissance surprenantes dont témoignera D’aicí mil ans de lutz (À mille années-lumière, 1995). Son œuvre se diversifie : romans, théâtre, « bestiaires », souvenirs, albums avec des photographes…
Traduit en français, puis dans de nombreuses langues, dès 1980, il acquiert peu à peu une large notoriété internationale, et poursuit l’élaboration de son œuvre de prose et de théâtre, jusqu’à son décès le 24 juin 2005 à Montpellier, à l’âge de 96 ans.


Summary (Taula):
Abans-dire (J.-C. Forêt)     7
La Pastorala dels Volurs    21
La Podra d'embbrnia     109
Ganta-Loba     165
La Rèsa bengalina     199
La Gruma e la Sau    319



Reviews

No customer comments for the moment.

Write a review

Teatre - Max Roqueta

Teatre - Max Roqueta

Teatre - Edition de cinq pièces de théâtre de Max Roqueta (Max Rouquette) : La Pastorala dels volurs (La pastorale des voleurs), La Podra d’embòrnia (La Poudre aux yeux), Canta-Loba (Chante-Louve), La Ròsa bengali (La Rose du Bengale), La Gruma e la Sau (L’écume et le Sel). Letras d'òc.

Write a review