0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Dafnís e Alcimadura (Mondovila) seguit de L'operà de Frontinhan (M. Fizes) - ATS 67

L-ATS-67

Neuf

62 Eléments

Disponible

5,50 €

Dafnís e Alcimadura (Mondovila) suivi de L'operà de Frontinhan (M. Fizes) - Collection A tots n°67, IEO éditions.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Réduction volume

QuantitéRéductionVous économisez
2 68.14% jusqu'à 7,50 €
5 77.26% jusqu'à 21,25 €

Fiche de données

TypeBroché
Année1981
Langueoccitan (languedocien)
Pages200
Format11 x 18 cm
DistributeurIEO edicions - IDECO
LabelA tots

Plus d'infos

Dafnís e Alcimadura (Mondovila) suivi de L'operà de Frontinhan (M. Fizes)

édition critique et commentaires de Jean Larzac.

Le patrimoine théâtral occitan : deux opéras en langue d'oc, des bergeries, des 17e et 18e siècles.

L'Operà de Frontinhan, de Nicolas Fizes (1648-1718), fut sans doute joué en 1678 lors des fêtes données en l'honneur de la Paix de Nimègue. Il s'agit d'une comédie pleine de vie sur un sujet emprunté à la pastorale (une mère veut marier sa fille Françon à un riche vieillard).

Dafnís e Alcimadura, de Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville (Mondonvila - 1711-1772) obtint un succès triomphal lors de sa représentation en 1754 devant le roi, à Fontainebleau, avant de rayonner à travers toute l'Occitanie. La musique est de grande qualité et la pièce elle-même pleine de charme : "une intrigue simple, des personnages bien campés, une fraîcheur générale d'écriture." L'auteur avait sans doute pour ambition "d'enrichir la culture d'oc d'un divertissement de style supérieur... C'est une réussite dans le cadre un peu conventionnel, ici régénéré, de la pastorale musicale." (Nouvelle histoire de la littérature occitane, R. Lafont et C. Anatole).


Collection A Tots n°67, IEO edicions.


Le livre présente les textes en occitan des livrets, illustrés en noir et blanc de fac-similés de documents, mais pas les partitions, qui sont téléchargeables ici.

4ième de couverture de Jordi FRECHE (Député-Maire de Montpellier):

Dins l'endrechièira que traçava lo restabliment dau nom occitan de nòstras carrièiras a costar de son nom francés, la represa de l'operà occitan de Mondonvila, après dos sègles de proscipcion a l'aficha, marca a quinte ponch nòstra Municipalitat entend preve au seriós la signatura unanima que donèt a la peticion de l'I.E.O. per l'occitan lenga nacionala a costat dau francés.

Au sègle XVIII °, l'occitan era pertot, alevat —  e sicii ben plaçat per o saber — dins los textes administratius que se'n fai las tèsis d istòria economica. Lo còp d'engeni de J.J. Cassanea de Mondonvila foguèt de lo faire cantar en preséncia dau Rei, a Fontainebleau. Ara s'agis d'organisar lo retorn au Païs d 'una lenga que d'un pauc mai la vergonha la te derrabava e mai de las bocas dau pòple.

E òc, servirià pas a ren de formar d'especialistas de l'occitan coma i a d'especialistas de lengas estrangièiras o de lengas mòrtas. Trahalham pas a auborar un musèu, quand foguèsse viu: me sembla pas ni inversemblable, ni injuriós per l'unitat nacionala, que l'occitan deman siàgue parlar a costat dau francés per la generacion de nòstres enfants, emai deis enfants qu'aculhirà, coma totjorn o sachèt faire, nòstra terra d'Oc. L'obertura de « Calandretas» n'es lo gatge, coma Dafnís la promessa.




Edition originale de la partition de Daphnis et Alcimadure:
Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville, Daphnis et Alcimadure, pastorale languedocienne dédiée à Madame
la Dauphine, Représentée à Fontainebleau devant leurs Majestés les 29 octobre, 4 novembre 1754 et par
l’Académie royale de musique le 5 janvier 1755, Paris : Bayard, Vernadé, 1755.

Extrait de l'opéra-ballet (Prologue - Les jeux floraux):

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Dafnís e Alcimadura (Mondovila) seguit de L'operà de Frontinhan (M. Fizes) - ATS 67

Dafnís e Alcimadura (Mondovila) seguit de L'operà de Frontinhan (M. Fizes) - ATS 67

Dafnís e Alcimadura (Mondovila) suivi de L'operà de Frontinhan (M. Fizes) - Collection A tots n°67, IEO éditions.

Donnez votre avis

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...