0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

L'engienh bec de grua - Jean-Yves Royer

L-9999000000240

Neuf

6 Eléments

En stock

2,00 €

L'engienh bec de grua - La construction d'une grue à Apt en 1431. Texte provençal et inédit publié, traduit et annoté par Jean-Yves Royer. Éditions Les Alpes de Lumière.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeBroché
Année1980
LangueFrançais + Occitan Provençal
Pages16
Format15 x 21 cm
DistributeurAlpes de Lumière
Label(Hors série)
ISSN0181-4643

Plus d'infos

L'engienh bec de grua - Jean-Yves Royer.

La construction d'une grue à Apt en 1431.


Texte provençal et inédit publié, traduit et annoté par Jean-Yves Royer.


Le texte choisi est extrait du registre de comptes trésoraires pour 1431, conservé aux archives d'Apt. Loin de constituer une curiosité exhumée par hasard, il est tout-à-fait représentatif de l'intérêt de ce type de documents, dont l'importante série aptésienne forme en outre une véritable chronique historique de la ville au fil de ses préoccupations matérielles, et mériterait à ce titre supplémentaire d'être un jour publiée intégralement.


Version bilingue (occitan et français en vis à vis).

Les Alpes de Lumière, numéro hors-série 1980.



Introduction:
En 1423 les Catalans ont saccagé Marseille, nouvel épisode de la concurrence, acharnée et souvent belliqueuse, à laquelle se livrent depuis des siècles les grands ports méditerranéens, On sait que la maison d'Anjou, qui règne alors en Provence, passe son temps à tenter de jouer sa carte dans cette partie, et s'en fait régulièrement éliminer, sans d'ailleurs jamais rien y comprendre. Aussi les Aptésiens ont-ils quelque raison de s'inquiéter lorsqu'en 1431 on les informe qu'à nouveau «los Catalla(n)s eran davant Masselha». Non certes qu'ils s'attendent à voir les vaisseaux sortis des « drassanes» barcelonaises remonter le Calavon : mais on prête à leurs équipages l'intention de passer la Durance, et en ces temps de troubles, le pire n'est pas toujours le moins sûr. Cela les gens d'Apt ont assez payé pour le savoir, qui ne durent qu'à leurs remparts récemment réparés et à leur bonne garde de ne pas succomber à l'assaut de Raymond de Turenne en 1390. Aussi dès les premières alarmes de 1431, de nouveaux travaux sont-ils entrepris aux fortifications, notamment dans le secteur Bouquerie-Evêché. C'est pour servir à ces chantiers que le conseil municipal décide alors de faire construire une grue.
Il est assez facile de se représenter, au moins dans ses grandes lignes, le type d'engin qui fut alors bâti (on en trouve des exemples dans l'Encyclopédie ou dans Viollet-Le-Duc, différents toutefois du modèle édifié à Apt), et dont le principe essentiel réside dans le moteur: une cage à écureuil pour homme. Il est par contre plus malaisé de traduire avec exactitude le vocabulaire qui s'y rapporte, la technologie de la construction des grues n'étant pas un champ tellement exploré à ce jour par les lexicographes occitans. C'est d'ailleurs un des principaux centres d'intérêt de nos archives médiévales que de nous montrer tous les domaines pris en compte par l'usage véhiculaire intégral de la langue d'oc, et c'est là qu'il faudra bien puiser pour les réoccuper.
Ce texte a été transcrit et traduit selon les principes exposés dans notre numéro 62. S'il n'a pas été tenu compte des mots répétés, les lettres omises ont été restituées entre parenthèses. Dans la traduction, les chiffres romains ont été remplacés par les arabes; par ailleurs on y a ajouté aux sommes exprimées leur réduction en deniers, afin de pouvoir les comparer entre elles. Toute conversion en monnaie actuelle étant pratiquement dépourvue de signification, il n'y a pas d'inconvénient particulier à considérer si l'on veut les deniers comme des francs. Ce qui correspond du reste, à 1 ou 2 centimes près, à leur valeur théorique par rapport à l'or, au cours moyen du kilo en juin 1980. Notons qu'en 1431, la journée de manoeuvre à Apt est payée 44 deniers.


Avant-propos de l'éditeur:

Vu le succès remporté par « Forcalquier au temps de la peste » (AL N062), dont le premier tirage a été épuisé en un an, Alpes de Lumière envisage d'ouvrir une série intitulée « Documents historiques et linguistiques de Haute-Provence ». Elle sera consacrée à la publication de documents provençaux inédits du Moyen-Age et de la Renaissance, dont regorgent les archives de nos villes et de nos villages. Un recueil de documents d'Apt devait paraître en 1980, mais le programme si chargé de cette année nous oblige à le reporter. Toutefois, pour répondre à l'impatience de nombreux Aptésiens, nous avons voulu donner en avant-première de ce numéro le « tirage à part anticipé » d'un de ces textes. Voilà ce qui explique ce fascicule hors-série, qui sera réimprimé ultérieurement dans le recueil annoncé. Le texte choisi est extrait du registre de comptes trésoraires pour 1431, conservé aux archives d'Apt sous la cote CC 9. Loin de constituer une curiosité exhumée par hasard, il est tout-à-fait représentatif de l'intérêt de ce type de documents, dont l'importante série aptésienne forme en outre une véritable chronique historique de la ville au fil de ses préoccupations matérielles, et mériterait à ce titre supplémentaire d'être un jour publiée intégralement. On peut du reste en dire autant de l'ensemble de ces textes existant dans de nombreuses localités de notre pays : ils constituent pour l'histoire, l'ethnologie et la linguistique, une mine presque inépuisable, jusqu'ici sous-exploitée par les chercheurs. Il est vrai que pour accéder à ces richesses on doit en quelque sorte « aller au charbon » : ces textes de la vie courante sont le plus souvent difficiles à lire, à traduire, à interpréter. Et puis encore fallait-il s'y intéresser... Le type de document historique traditionnellement étudié est une charte (pièce officielle écrite avec soin) en latin (langue des clercs) concernant un événement (militaire de préférence) mettant en scène de nobles personnages (les classes supérieures de la société). Les gribouillages patois ayant trait à la vie quotidienne des gens du commun ont rarement bénéficié d'une attention égale. Il y fallait un tout autre regard. Par exemple celui d'Alpes de Lumière.

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

L'engienh bec de grua - Jean-Yves Royer

L'engienh bec de grua - Jean-Yves Royer

L'engienh bec de grua - La construction d'une grue à Apt en 1431. Texte provençal et inédit publié, traduit et annoté par Jean-Yves Royer. Éditions Les Alpes de Lumière.

Donnez votre avis

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...