0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Çò ditz la Pès-nuts - Joan Ganhaire (livre avec CD)

L-9782917451137

Neuf

4 Eléments

En stock

13,50 €

Çò ditz la Pès-nuts - Joan Ganhaire (livre avec CD). Recueil de nouvelles en occitan : que vient faire ce lièvre (la pès-nuts) auprès de cet homme qu'il semble apprivoiser ? Simplement lui raconter quelques histoires ? Autour d'une vie d'homme médecin de campagne, voici un récit où violence et souvenirs s'entremêlent d'une manière fascinante. Édition Novelum - IEO.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeBroché
Année2013
Durée47 min et 50 min 58 s
Langueoccitan (limousin)
Pages72
Format19 x 14,5 cm
DistributeurNovelum - IEO
ISBN978-2-917451-13-7

Plus d'infos

Çò ditz la Pès-nuts (avec CD) - Joan Ganhaire


Que vient faire ce lièvre (la pès-nuts) auprès de cet homme qu'il semble apprivoiser ? Simplement lui raconter quelques histoires, chroniques étranges ou inquiétantes de leur pays, ou le forcer à observer au plus profond de sa mémoire, où sont cachés tant de souvenirs mauvais et d'horribles secrets ?

En cinq histoires recueillies ou vécues au cours de sa vie de médecin de campagne, l'auteur tresse autour d'une vie d'homme un récit où violence et souvenirs s'entremêlent d'une manière fascinante.


En occitan limousin, avec 2 CD : les récits lus par l'auteur, avec une musique de Vincent Rouillon, interprétée par  Juliette Durup (violon) et V. Rouillon (piano).

Édition Novelum - IEO.

Ouvrage publié avec l’aide du Conseil régional d’Aquitaine.

L'auteur:

Joan Ganhaire (en français Jean-Leopold Ganiayre), est un écrivain périgourdin qui écrit ses œuvres en occitan limousin. Il est né à Agen en Lot et Garonne le 21 mai 1941. Après avoir suivi ses études secondaires à Périgueux, il étudia la médecine à Bordeaux pour s’installer en Périgord où naquit sa vocation d’écrivain occitan. Il obtient le prix Jaufre Rudèl en 2001 avec son œuvre Lo viatge aquitan.

Articles de presse:

Joan Ganhaire reçoit le prix occitan de l' Académie des arts et des lettres du Périgord.


Vendredi 14 novembre 2014 à l’amphithéâtre de la bibliothèque de Périgueux, l’écrivain Joan Ganhaire ("tanben conegut jos lo nom de Jean Ganiayre") a reçu le prix occitan de l’Académie des Arts et des lettres du Périgord, présidée par Annie Delpérier. L’auteur a tenu "à partager ce prix avec tous ceux qui se battent en Périgord pour la langue occitane". Il a rappelé le dynamisme de la création occitane en Dordogne, le département d’Aquitaine ou la langue est la plus parlée. Par ailleurs Conseiller Général de Brantôme et délégué à la langue et à la culture occitanes, Joan Ganhaire a souligné les efforts constants du département en faveur de l’occitan, la convention signée avec le Rectorat et l’Académie qui permet à 2000 enfants de pouvoir bénéficier de cours d’occitan de l’école au lycée, avec récemment l’ouverture de l’école primaire bilingue de Ribérac. Le majoral Jean-Claude Dugros avait présenté en occitan l’homme et son oeuvre. Il a bien voulu donner aux lecteurs de Rubrica en oc le texte de son intervention, ci-dessous. Denis Gilabert.


Joan Ganhaire es nascut a Agen e o sabèm tots, la gent que son nascudas a Agen, pòdon pas èsser de maissant monde.

Enfància urosa a Agen suls bòrds de quela Garona, capriciosa, sornaruda, e ailàs a quela epòca, sovent sabrondanta, e que aguèt rason de la paciéncia de la mair de Joan, que n’aviá son confle dels aigats a repeticion e que los volguèt fugir al pus viste.

Agen perdèt un grand escrivan, fuguèt lo Perigòrd que l’adoptèt.

Joan Ganhaire pòt escriure sus tots los subjèctes : l’estranh, lo fantastic, lo sorne, coma Lo Libre dau reirlutz (1977) que aguèt lo Prèmi Pau Froment(lo reirlutz, aquò’s l’endreit a l’ombra, de l’autre costat del solelh, del costat opausat al solelh), coma Viatge Aquitan (2000), Prèmi Jaufre Rudel en 2001. Aquí, realitat, fantastic e umor son entremesclats. Los personatges son prés dins un virolet de solitud, d’ànsia e d’embarrament coma s’èran per totjorn a viure au reirlutz, « del costat de l’ombra ». Aquí son los sovenirs foscs, vagues, trebols de las annadas d’estudiant en medecina a Bordèu.

Joan escriu tanben de romans policiers Sorne trasluc (2004), Las tòrnas de Giraudon e lo recent Vautres que m’avètz tuada (2013).

E pòt sens transicion passar al picarèsc, Es un vertadièr plaser de legir Lo darrier daus Lobaterras (1984), Dau vent dins las plumas (1992), prèmi Joan Bodon 1994, e la seguida Las Islas jos lo sang en 2006.

E quin plaser de legir las novèlas mai leugièras (mas fin finala pas tant qu’aquò) ont òm retròba la lenga vertadièra, lenga populara benlèu mas lenga rica justament perçò qu’es populara. Cal legir Los braves jorns de Perdilhòtae lo darrièr Çò-ditz la Pès-Nuts, cinc istòrias reculhidas o viscudas dins sa vita de medecin de campanha.

Joan Ganhaire es considerat coma un dels escrivans màgers de la literatura occitana contemporanea. Sos tèxtes son estudiats a l’universitat a costat de los de Marcèla Delpastre, Max Rouquette, Bernard Manciet. Lo darrier daus Lobaterras es estat una de las òbras al programa del CAPES d’occitan en 2009.

Joan Ganhaire, al contrari de la màger part dels escrivans occitans, descobriguèt qu’èra capable d’escriure dins sa lenga solament quand fuguèt adulte, d’escriure son que en occitan, es per aquò qu’escriguèt pas jamai en francés e que revira jamai sos escrits en francés.

L’occitan es la lenga de l’interiorisacion literària, la que permés de dire l’intensa realitat de las causas, dels luòcs, de las sensacions, e la perda d’aquela realitat.

Òme politic, Joan met sas responsabilitats politicas al servici de la lenga e de la cultura occitanas. E gràcia a son afogament, a sa pugnacitat, obtenguèt de resultats mai que mai per l’ensenhament de l’occitan dins las escòlas. Son accion es a comparar amb la Robèrt Lafont per exemple.

Mercés plan Madama la Presidenta e mercés als membres de la jurada d’aver causit Joan Ganhaire. Avètz fait la bona causida.


Article du Majoral Joan-Claudi Dugros, paru dans SudOuest du 15 novembre 2014.


Co-ditz la Pès-Nuts, le nouveau livre de Joan Ganhaire

Le célèbre écrivain périgourdin sort ces jours-ci son dernier ouvrage en occitan, un recueil de cinq contes sur un thème unique, «Co-ditz, la Pès-Nuts», (Ainsi dit celle qui va pieds-nus).

Co-ditz l'autor: «Quo es l'istoria d'un dròlle, un pauc triste, de l'assistança que, un jorn de chaça, fai la coneisença d'una lebre, la Pès-Nuts, e la sarra jos sa lonja pelinga. Dempuei queu jorn , quela lebre, que sap parlar, apareis de temps en temps e sens prevenir dins la vita dau goiat per l'i contar cinc istòrias : lo sartre e lo lop, lo pestor e lo nenet, lo darrier cebier, la mamet dispareguda e l'encrosat viu. Una fisança, una complicitat nais entre los dos protagonistas e lo dròlle chaba de comprener que los contes son ligats a sa quita vista... Coma d'avesat, partigui de racontes vertadiers que se passaren dins nòstre ranvers, l'istòria dau pestor e dau nenet me fuguet contada a Bordelha, per exemple. Lo conte dau cebier es vertadier, tanben. Pauc per pauc, lo ligam entre las istòrias me venguet puei la darriera tòrna au personatge dau goiat e tot sembla clar ». Un récit riche, sombre, poétique et émouvant dont voici les premières phrases : « Quo era per un de quilhs matins d'ivern blu, un de quilhs matins ente la partaneja luqueta dins sos 'bilhaments de giau, ente la guibaudia ennèvia los plais, ente los boissons negres an vergonha de lor nom. Quò devia estre un diumenc o un de quilhs jorn ente lo vent dau nòrd mena lo campanament dau borg dempuei lo fons de la valada. Avia 'lumat un grand fuòc 'vancés de partir e l'i avia donat l'ordre de cramar naut e clar jurcinc'a mon retorn. Avià passat ma vielha pelinga que me tomba jusc'au pès, la que a un grand còl que, quante es relevat me fai retirar Nosferatu o Dracula. Lo monde dau vilatge, dins lor simplicitat an gaire coneissença de quilhs èssers maudichs, mas l'espiada muda que me lançan es pròva que senten en io quauquaren de vagament maufasent... ».

Article de Denis Gilabert, paru dans SudOuest du 11 février 2014.

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Çò ditz la Pès-nuts - Joan Ganhaire (livre avec CD)

Çò ditz la Pès-nuts - Joan Ganhaire (livre avec CD)

Çò ditz la Pès-nuts - Joan Ganhaire (livre avec CD). Recueil de nouvelles en occitan : que vient faire ce lièvre (la pès-nuts) auprès de cet homme qu'il semble apprivoiser ? Simplement lui raconter quelques histoires ? Autour d'une vie d'homme médecin de campagne, voici un récit où violence et souvenirs s'entremêlent d'une manière fascinante. Édition Novelum - IEO.

Donnez votre avis

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...