0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Esclarmonda de Perelha - Raimonda TRICOIRE - traduit par Sèrgi VIAULE

L-9782824010366

Neuf

1 Elément

En stock

13,75 €

Esclarmonda de Perelha - Raimonda TRICOIRE - édition traduite par Sèrgi VIAULE en se basant sur la version originale publiée en 1968 et épuisée depuis trente ans. Éditions des Régionalismes.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeBroché
Année2020
LangueTraduit en occitan
Pages143
Format15 x 21 cm
DistributeurÉditions des Régionalismes
ISBN978-2-8240-1036-6
Code DistributeurAVL064

Plus d'infos

Esclarmonda de Perelha - Raimonda TRICOIRE

Édition traduite en occitan par Sèrgi VIAULE


Depuis 1209, sous couvert de « croisade », les armées de barons français occupent le Languedoc. Le comté de Toulouse est vaincu, mais le comté de Foix résiste encore. Les derniers cathares s’y sont réfugiés. Le seigneur Raimond de Perelha les protège courageusement dans sa citadelle de Montsegur. Alzèu de Massabrac, un jeune chevalier est amoureux d’Esclarmonda, la fille de Raimond de Perelha. Mais celle-ci fréquente les parfaites et les parfaits de la religion cathare. Elle est subjuguée par leur foi et leurs croyances. Au bonheur d’ici-bas elle choisira la félicité de l’au-delà.

Roman historique remarquablement construit. Entre amour terrestre impossible, résistance à l’envahisseur et mystères venus des profondeurs du temps, le lecteur voguera sus plusieurs registres. « Mais, au-dessus du bûcher, comme un grand oiseau aux ailes resplendissantes, palpitait, rayonnante dans les siècles des siècles, l’âme de l’Occitanie...».

La version originale en français de ce roman a été publiée en 1968. Cela faisait trente ans que l’édition en était épuisée et introuvable. En voici sa version en langue d’oc.

Éditions des Régionalismes.


L'auteur:

Raimonda Tricoire (1899-1994) est une écrivaine occitane née à Dun en Ariège. Elle a publié plusieurs romans en français, mais également des poésies, des contes et des chroniques en occitan dans diverses revues.


Le traducteur:

Sèrgi Viaule, auteur d’expression occitane et traducteur en occitan, passionné par la période cathare, a réalisé cette adaptation du français à l’occitan. Il avait précédemment fait celle du livre de Maurice Magre : Le Sang de Toulouse.


Avant-propos (abans-prepaus):

Aqueste raconte del darrièr episòdi de la crosada contra los Albigeses es destinat a metre en relèu lo personatge d’Esclarmonda de Perelha.

Los faches istorics tròban lor sorga dins :
— « Istòria generala de Lengadòc » de Vic e de Vaisseta,
— « Cronica tocant la guèrra contra los Albigeses » de Guilhem de Puèglaurenç,
— la colleccion Doat de la Bibliotèca Nacionala.

Aqueles faches son estats recentament relatats per Fernant Nièl dins « Montsegur, la montanha inspirada ». Obratge remarcable que m’ajudèt fòrça per bastir la trama del roman. Ne mercegi fèrme l’autor.
La part relativa a l’intriga sentimentala e a la man de Morencin (descobèrta per Joan Tricoire dins una cauna prèp de Montsegur), es purament fictiva.

Extrait:

Dins los bòsques de Benaise, lo sanclame de la matinada, los gosses avián levat e seguit lo rainal. Vaquí que la bèstia aluserpida aviá menat los caçaires sul planastèl de Morencin, un airal tot bosolat per de vestigis celtics ont l’anma del passejaire es presa d’un vertadièr embelinament.
La mandra s’èra refugida dins una cabòrna. Aquelas menas d’anfractuositats, mai o mens estrechas, son nombrosas dins lo parçan. Los òmes, alassats, s’assetèron al pè del ròc de la Dentilhièra. Mangèron e s’entendèron per saber cossí anavan contunhar lor esparrada.
Èran quatre companhs que sovent s’acampavan per caçar, charrar, s’esbaudir de la votz d’un joglar o dels viramans d’un jonglaire. Aqueles rescontres se debanavan dins lo castèl d’un o de l’autre.
Lo pus annadit èra Raimond de Perelha, un òme senat, franc coma l’aur del seu escut e valent coma son espasa. Al ras del rocàs, sus una pèira plana revertant un sèti, s’assetèt lo seu amic mai estimat, Oton de Massabrac. De cara a eles se tenián los dos autres : Berenguièr de l’Avelanet e Arnaut de Vençar.
Jordan de Perelha e Oton de Massabrac lo Jove — que portava lo meteis prenom que son paire coma se fasiá sovent a l’epòca -, los acompanhavan. Los drollets d’un dotzenat d’annadas foguèron encargats, se se pòt dire, del servici de taula.
Los quatre òmes gausiguèron un moment d’aqueste repaus plan ganhat. Daissèron anar lor agach sul païsatge remirable que s’ofrissiá a eles.
Cap al Nòrd, la vista s’anava pèrdre per en-dessús l’alinhament de las fronziduras de Plantaurèl. De part e d’autra se vesiá l’ondejament confús dels tèrmes que barravan los embugaments lonhdans del Tolosan, del Lauragués e la massa escura de Montanha Negra.
Cap al Miègjorn, un païsatge apocaliptic de pics, de rancaredas e de congòstes prigonds se desplegava del puèg de Montsegur fins al planastèl de Sault, aqueste emmantelat d’avets. Lo naut cropal rocassós del Senhal de la Frau e los somalhs esquiçats del Solarac e del Sant Bertomieu estaloiravan a plen cèl lors pendas engerdablas ont ensajavan de se manténer qualques nivols, mentre que, del fons del vabre de Sarralonga, s’enairava la clamor rabiosa de Lasset qu’engrunava sas aigas sus las ròcas del Carolet.

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Esclarmonda de Perelha - Raimonda TRICOIRE - traduit par Sèrgi VIAULE

Esclarmonda de Perelha - Raimonda TRICOIRE - traduit par Sèrgi VIAULE

Esclarmonda de Perelha - Raimonda TRICOIRE - édition traduite par Sèrgi VIAULE en se basant sur la version originale publiée en 1968 et épuisée depuis trente ans. Éditions des Régionalismes.

Donnez votre avis