0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

La Carcavelada de Roch Grivel (1816 - 1888)

Basé sur 1 avis

Voir les avis

L-9782955791004

Neuf

2 Eléments

En stock

12,00 €

La Carcavelada de Roch Grivel. Texte et présentation par l'I.E.O. 26 (Institut d'Estudis Occitans Droma) - Seccion Vivaresa. Édition "Daufinat-Provença Terra d'Òc". Réédition 2016.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeBroché
Année2016
LangueOccitan Vivaro-alpin + Français
Pages86
Format14.5 x 21 cm
DistributeurIEO 26
LabelDaufinat-Provença Tèrra d'òc
ISBN978-2-95579-100-4

Plus d'infos

La Carcavelada de Roch Grivel (1816 - 1888)


Pourquoi s'intéresser à Roch Grivel et à sa Carcavelada de nos jours ? D'autant plus que le personnage de Roch Grivel ne sera pas forcément sympathique pour tout le monde, lui qui se présentait comme royaliste, bon ouvrier modèle...


C’est une sorte d’épopée burlesque, haute en couleurs, du quartier le plus populaire de Crest, Carcavel , que dès le début de l’oeuvre le poète salue comme "sejorn de son enfança".  On y retrouve l’ambiance qui y régnait en 1850, année où Roch Grivel écrivit un poème satirique inédit qu’il remania en 1873 pour en faire cet écrit plus "policé" qui fut édité.


L’oeuvre comprend 2 chants:

Dans le premier, Grivèl nous présente ce quartier, avec ses rues étroites et sales, ses cabarets bruyants, ses nuits blanches si l’on peut dire malgré l’éclairage presque inexistant, avec le sabbat des chats et des rats dans les greniers, les bandes de jeunes qui s’attardent, cognent aux fenêtres pour vous faire "baiser lo panolhàs", les ouvrières matinales qui partent au travail, les discussions politiques et les campagnes électorales à l’échelle du quartier...

Dans le second chant, le petit peuple du quartier se trouve rassemblé pour prendre le frais après une chaude journée de juillet... Nous suivons en direct les discussion qui alimentent la chronique de Carcavèl, les querelles, les échanges de vue sur divers sujets, un récit d’ancien combattant qui donne une savoureuse version de la bataille de Waterloo... Et puis l’on débouche sur la politique, et là on va se retrouver dans la M... au propre et au figuré !


Outre une traduction du texte en français, l’ouvrage comporte une longue introduction avec notamment une biographie de l’auteur, des informations sur la graphie de l’occitan et une présentation de ce texte. Réédité il y a 36 ans, celui-ci l’est une nouvelle fois par les éditions “Dauphinat-Provença Tèrra d’oc”.

Christian Espinas a largement contribué à cette édition qu’il a traduite et mise en pages. Il a participé à la biographie de Roch Grivel. On a ainsi appris qu’il fut élevé par sa grande tante, que sa mère ne le reconnut qu’à l’âge de 27 ans et qu’il exerça le métier de tisserand de draps. Il écrivit aussi quatre romans.

Dans le mot qu’il signe après la préface, Hervé Mariton cite le grand maître du félibrige Frédéric Mistal s’adressant à Roch Grivel : "Vous êtes à mon avis le premier poète de notre renaissance félibresque"…


Édition "Daufinat-Provença Terra d'Òc" (réédition 2016).

Édité par l'I.E.O. 26 (Institut d'Estudis Occitans Droma) - Seccion Vivaresa.


Ensenhador (Table des matières):
Crest et les écrivains crestois     11 et 12
Biographie de Roch Grive!     13 à 17
Graphie classique de l'occitan et le problème des francismes     18 à 21
La Carcavelada : Présentation    23 à 26

Texte de la Carcavelada
Chant 1     28 à 47
Chant 2     50 à 77

Glossaire I        79 à 80
Glossaire II     81 à 83
Annexe : début de la première version de la Carcavelada    84


Préface:

La décision de l'Institut d'Etudes Occitanes de la Drôme de rééditer la Carcavelada dans une version bilingue occitan/français, fut motivée par le désir de porter à la connaissance du plus grand nombre de lecteurs, Crestois et au delà, une oeuvre littéraire singulière qui évoque, dans un souffle quasi épique, la vie du petit peuple du quartier de Carcavel à Crest, au XIXe siècle.
L'auteur, Roch Grivel, a choisi d'écrire ce poème dans sa langue natale car c'est elle qui pouvait, mieux que le français, servir l'esprit qui régnait dans ce quartier populaire à cette époque, troublée par d'importants événements locaux et nationaux.
Ce faisant, il rendait hommage à ce « patois, lenga de pelha » déjà mis au banc de la société, malgré un certain regain qui s'amorçait en Occitanie, avec la création de nombreux mouvements de renaissance de la langue d'oc, comme le Félibrige provençal ou encore l'Escòla daufinala dau Felibrige dont Roch Grivel était membre.
La langue d'oc, malgré toutes les épreuves, continue d'exister, servie par une intense vie littéraire au cours du XIXe siècle et aujourd'hui encore. C'est la vocation de l'Institut d'Etudes Occitanes de contribuer à développer son usage, non seulement à travers la création littéraire mais dans tous les domaines de la vie sociale.


Le mot d'Hervé MARITON (Député-Maire de Crest):
L'Occitan. Dans l'inconscient collectif, le mot même est une invitation au songe.
La France peut s'enorgueillir d'un patrimoine linguistique exceptionnel. L'Occitan en est un fer de lance. Avec plusieurs millions de locuteurs, cette langue médiévale a traversé les siècles et inspiré nombre de poètes et d'intellectuels. Que soit remercié ici l'Institut d'Études Occitanes, pour le précieux travail accompli pour que vive et perdure ce pan de notre culture.
À Crest, l'empreinte occitane est partout. Les noms de nos rues, leurs traductions en Occitan, nos poètes crestois, Gustave Bermont, Léopold Bouvat, Gatien Almoric et bien sûr Roch Grivel.
Sa Carcovelado, comédie traitant de notre quartier Carcavel, en plein coeur de la vieille ville, méritait bien une réédition. S'il fallait vous inciter à (re)lire Grivel, l'hommage que lui réserve Frédéric Mistral devrait vous convaincre : « Il est difficile de peindre avec plus de réalisme, de gaîté et de bon sens, les sens populaires de notre midi. Vous êtes à mon avis le premier poète de notre renaissance félibresque. »
Le grand Maître du Félibrige ayant tout résumé, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une belle lecture...

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

La Carcavelada de Roch Grivel (1816 - 1888)

La Carcavelada de Roch Grivel (1816 - 1888)

La Carcavelada de Roch Grivel. Texte et présentation par l'I.E.O. 26 (Institut d'Estudis Occitans Droma) - Seccion Vivaresa. Édition "Daufinat-Provença Terra d'Òc". Réédition 2016.

Donnez votre avis

Avis clients

Avis à propos du produit
0
1★
0
2★
0
3★
0
4★
1
5★
10/10


Basé sur 1 avis

  • Didier M.
    Publié le 11/10/2018 à 00:24 (Date de commande : 27/09/2018)
    5

    oeuvre utile



Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...