0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Prénoms occitans - Petit dictionnaire de poche - Hervé Lieutard

L-9782824005065

Neuf

Sous-réserve (réapprovisionnement nécessaire)

9,95 €

Prénoms occitans - Petit dictionnaire de poche - Hervé Lieutard livre ici une liste des prénoms occitans avec leur prononciation phonétique, leurs variantes et diminutifs. Un lexique avec leurs équivalents français complète l'ouvrage. Éditions des Régionalismes.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeBroché
Année2015
LangueFrançais + Occitan
Pages126
Format12 x 16 cm
DistributeurÉditions des Régionalismes
LabelCollection Poutchic
ISBN978-2-8240-0506-5
ISSN978-2-905007-24-7
Code DistributeurPTCH038

Plus d'infos

Prénoms occitans - Hervé Lieutard

Petit dictionnaire de poche.


Depuis déjà une trentaine d'années, de plus en plus nombreux sont ceux ou celles qui veulent donner des prénoms occitans à leurs enfants. En dehors des Guilhem, Estela et autres Pèire , il n'était pas toujours facile de trouver une liste complète des prénoms occitans. Avec ce petit ouvrage en forme de dictionnaire, vous pourrez rechercher, comparer, apprécier ces prénoms, présentés systématiquement avec leur prononciation en Alphabet Phonétique International.


Variantes et diminutifs y ont largement leur place également. Un lexique des équivalents français des prénoms occitans complète utilement l'ouvrage.


Éditions des Régionalismes.



Extrait de l'introduction:

Le nom de famille, ou patronyme, nous est donné en héritage dès la naissance. On ne choisit pas de s'appeler Courouau, Qsabrant, Singlande ou Lieutard. On s'appelle comme s'appellent nos parents et comme se sont appelés nos cieux. Frappé de cette marque de fabrique, nous rentrons dans un clan, disons une lignée dont nous sommes un signe de santé et de vigueur.
En revanche, le choix d'un prénom pour l'enfant qui vient de naître est un acte libre, d'autant plus que l'usage de baptiser le fils aîné comme le père se perd peu à peu. Le prénom choisi par les parents permettra à son porteur de s'individualiser, de se distinguer des caractères communs à la famille. Cette étendue vierge que recouvre le prénom d'un nouveau né, celui-ci pourra la remplir de caractères particuliers, originaux qui lui donneront une individualité propre et distincte de celle de ses soeurs, frères ou parents, au fil de son évolution. Henri pourra devenir joufflu, potelé, courageux et sage, alors même que sa soeur, Valentine, sera coquine, grande, coquette et insouciante. Cela ne les empêchera pas d'être tous deux blonds comme les Galinier, de père en fils. Quoiqu'il en soit, ce sont deux portraits particuliers, différents — aux contours certes variables selon le degré d'intimité — qui se dessineront dans l'esprit de leurs connaissances dès qu'on évoquera les noms de Henri ou de Valentine Galinier.
Il ne faut cependant pas confondre possibilité d'individualisation dans le cadre du prénom avec les traits de personnalité décrits par des pseudo-sciences, comme le fait la caractériologie des prénoms, dont le but est d'attribuer à chaque prénom des caractères propres et Immuables. Henri et Valentine ne deviendront rien d'autre que ce que leurs évolutions personnelles feront d'eux. Henri ne sera pas sage parce qu'on l'appelle Henri, mais il sera sage tout simplement parce qu'il en est ainsi. Bref, cette marque de caractère sera un trait distinctif d'Henri Galinier et non de tous les Henri.

[...]



Article de presse: Nom de nom ! On le baptise en occitan ?

Un petit dictionnaire de poche pour nommer le bébé en occitan. Instructif, mais à manier en fonction de réalités régionales.
Pourquoi ne pas oser le nommer Magali, ce futur bébé, qui donne déjà ses coups de pied dans le ventre? La désuétude des prénoms, c’est quelque chose de très relatif… Déjà j’apprends qu’un nouveau-né annoncé sera nommé Michel. Moi qui croyais que mon prénom faisait penser à Mathusalem !
Avec Magali, qui  n’est autre qu’une variante de Margarida (du grec Margaritês – la perle), comme Margariton, Margòs ou Magalona, évidemment vous aurez prénommé la petite en occitan.
Et si c’est un garçon, vous pourrez l’appeler Gervasi, qui nous vient du germanique et doit signifier « compagnon de combat ». Ou, plus pacifiquement Florenç, qui lui sera fleuri.
Les prénoms occitans, vous en trouverez des centaines dans le petit ouvrage que vient d’éditer Les éditions du Régionalisme, « Les prénoms occitans », d’Arvei Lieutard.
Les parents en recherche d’originalité y trouveront leur miel. « Pourquoi aller chercher l’exotisme loin quand la nouveauté se trouve sous notre nez ? » questionne l’auteur.
Son intention reste d’aider les parents, par le simple – mais empreint de profondeur - fait de nommer leurs enfants, à reconquérir une petite part de leur occitanité, ou à la fonder. Vous venez de Paris ou de Dunkerque ? Appelez votre fille Colombina, ou votre fils Guilhèm, vous aurez marqué de manière plus que durable votre désir d’être d’ici.
En vérité, ces prénoms n’ont pourtant rien de proprement occitan. Tant mieux, parce que la pureté on s’en f…
Ils ne sont que des prénoms qui ont voyagé dans le temps en Europe et ailleurs. Ils nous viennent du grec, de l’hébreu, ou souvent du germain...Un souvenir du royaume Wisigoth ou de la Lotharingie. Ils ont parfois quitté le pays, mais y reviennent après un siècle ou deux, sous une forme nouvelle. Le Jennifer anglo-saxon que des parents français ont affectionné, n’est autre que le Geneviève qui avait cours dans les années 1940. Mais elle aurait pu tout aussi bien s’appeler Genevieva ("femme racée "! en vieux germain).
Pour tenter la nouveauté, il vous faudrait faire comme ce chômeur breton qui, en 1985, alla déclarer son fils nouveau-né comme s’appelant Assedig. L’Administration lui en refusa le droit. L’infortuné inemployé avait prétendu que son geste d’humeur contre les Assedics n’était qu’un retour aux sources celtiques. Après tout, Le prénom était joli. Et, dans quelques siècles, les étymologistes écrivant un dictionnaire de prénoms anciens se seraient gratté la tête un moment avec ça.
Enfin, chers futurs parents, n’allez pas tout de même baptiser vos bébés sur la simple foi de cet intéressant ouvrage de poche. Renseignez-vous d’abord sur la pertinence locale de tel ou tel prénom. Vous éviterez ainsi à votre enfant de se fader les moqueries de ses futurs camarades.
Par exemple, si Gabian est bien attesté comme la variante de Gabin, en appelant ainsi votre petit, vous lui aurez lancé, en quelque sorte, un nom d’oiseau. Et pas le plus apprécié, entre Fos et Toulon…
Michèu Neumuller, article paru dans Aquó d'aquí le 22 mars 2016.

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Prénoms occitans - Petit dictionnaire de poche - Hervé Lieutard

Prénoms occitans - Petit dictionnaire de poche - Hervé Lieutard

Prénoms occitans - Petit dictionnaire de poche - Hervé Lieutard livre ici une liste des prénoms occitans avec leur prononciation phonétique, leurs variantes et diminutifs. Un lexique avec leurs équivalents français complète l'ouvrage. Éditions des Régionalismes.

Donnez votre avis