0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Au cascai de la font - Au babil des fontaines - Rolande FALLERI

L-9782955679005

Neuf

1 Elément

15,00 €

Au cascai de la font - Au babil des fontaines - Ce livre de Rolande Falleri regroupe 11 nouvelles, pour la plupart inédites, en provençal avec la traduction française en regard. Ces histoires sont très attrayantes, d’une langue riche, des contes bien construits "tout pleins" de culture provençale.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeBroché
Année2016
Langueoccitan (provençal)
Pages224
Format15 x 21 cm
DistributeurLa Tarasque et La Parfaite
LabelFélibrige, L'Assouciacioun Croupatas dou Crestet, La Chourmo dis Afouga
ISBN978-2-9556790-0-5

Plus d'infos

Au cascai de la font - Au babil des fontaines - Rolande Falleri


Nouvelles bilingues provençal-français.

Ce livre de Rolande Falleri regroupe 11 nouvelles, pour la plupart inédites, en provençal avec la traduction française en regard.

Les histoires ont pour cadre la Provence, depuis le Comté de Nice jusqu'au Comtat Venaissin et à la Drome Provençale... et même la Corse pour l'une d'elles. Elles traitent de la vie quotidienne actuelle ou passée et mettent à l'honneur les sentiments de solidarité, d'amitié, les valeurs humanistes et l'attachement à la terre provençale, à sa culture et bien sûr à sa langue. Une touche de fantastique, une pointe d'aventure pour corser un peu le tout...

Ces nouvelles sont très attrayantes, d’une langue riche, de contes bien construits tout pleins de notre culture. La plupart de ces écrits ont déjà récompensés dans divers concours littéraires.

Illustration d'Appien. Graphie mistralienne.

Publié avec l'aide du Félibrige, L'Assouciacioun Croupatas dou Crestet (84), La Chourmo dis Afouga de Pernes-les-Fontaines (84), La ville de Pernes-les-Fontaines (84).

Imprimerie "La Tarasque et La Parfaite", à Tarascon.

Rolande Falleri (Pernes-les-Fontaines).

L'auteur:

Rolande FALLERI-GAROSTE est née à Nice en 1952, d'un père artisan et d'une mère institutrice. Elle entre à la Faculté de Médecine de Nice en 1969. Après son mariage avec un Niçois qui vient d'être nommé professeur de Lettres, ils déménagent pour Limoges, où ils restent 5 ans. Elle y termine ses études de médecine. Ils partent pour Nîmes puis Carpentras, avant de se fixer à Pernes-les-Fontaines en 1984. Elle fera sa carrière de médecin du travail dans le Vaucluse. Ils ont eu trois enfants.
Passionnée dès l'enfance de la langue de sa grand-mère maternelle, elle se met à l'étude du provençal à Pernes en 2004, puis à Monteux et Mazan. Depuis 2006, elle s'essaie à l'écriture en provençal de pièces de théâtre, de nouvelles et de petits récits. Certaines oeuvres ont été récompensées dans des concours littéraires.
Hormis quelques textes publiés dans des revues, la majeure partie de l'oeuvre est inédite.

Avant-Propos:

La langue provençale, dans son dialecte rhodanien, n'est pas ma langue maternelle. Je suis née a Nice au milieu du vingtième siècle dans une famille où l'on ne parlait pas nissart. Il faut savoir que mon grand-père paternel était gascon et mourut, malheureusement, alors que mon père avait a peine quatre ans ; sa femme Niçoise
de souche, était issue de petits artisans qui, croyant sans cloute que pour réussir dans la vie il fallait seulement parler français, avaient élevé leurs enfants loin de la langue de leurs ancêtres. Du côté de ma mère, mon grand-père était corse. A la maison on ne parlait donc que le français, même si ma grand-mère, petite paysanne de l'arrière-pays mentonnais, avait pour langue maternelle la langue de de ses aieux. Elle s'était plus tard installée à Nice et avait dû s'adapter au parler du Vieux-Nice, où elle avait été épicière avant de finir sa carrière comme revendeuse au Cours Saleya.
Tout enfant, j'aimais quand mon grand-père, me tenant par la main, m'emmenait faire coucou à ma grand-mère sur le marché. Là je l'entendais parler nissart avec ses clientes et cela me fascinait.
Elle le parlait aussi avec les voisins, et en particulier avec Jeannot, un camarade d'enfance de ma mère, homme plein d'entrain qui venait nous rendre visite de temps en temps, surtout après que ma grand-mère, malade, eut pris sa retraite. De les entendre ainsi parler avec bonheur une langue que je ne comprenais pas, dont je me sentais exclue, qui me paraissait mystérieuse cela me faisait envie. J'aurais tant aimé savoir aussi la parler, cette langue qui dans ma petite tête me semblait quasiment un lamage secret... Ma mère me raconta quelques années plus tard qu'un jour, je n'avais pas cinq ans, je demandai à ma grand-mère de servir d'intermédiaire auprès de Jean pour qu'il m'apprenne le nissart. Tous deux éclatèrent de rire et me répondirent gentiment que ce n'était pas possible : cette langue était vulgaire, presque ordurière, elle ne se parlait que dans la rue et n'était pas convenable dans la bouche d'une fillette.
Ma mémé que j'aimais tant mourut, la pauvre, quelques mois plus tard. J'avais perdu l'occasion d'apprendre naturellement la langue du pays, autant qu'à l'époque il était impossible de le faire en dehors de la famille : il n'y avait aucun cours de nissart à l'école dans ce temps-là.
La vie m'a ensuite ballottée ici et là. J'ai quitté ma ville natale à ma majorité, juste au moment où un sursaut de la langue et de ceux qui la parlaient encore commençait à voir fleurir des cours dans certains centres culturels. Mais je n'étais plus dans la région.

Préface:
Rolande Falleri, avec ce premier livre : Au babil des fontaines, nous entraîne dans une série d'histoires toutes pleines d'émotions. Entrée au Félibrige en 2014, Rolande écrit dans nos deux belles langues, française et provençale qu'elle pratique avec bonheur. C'est une femme de passions et cela se ressent dans ses récits.
Un certain nombre des nouvelles que vous allez découvrir ont été récompensées plusieurs années de suite lors de concours littéraires organisés par L'Eissame, école félibréenne de Salon. Vice-syndic de la Maintenance  de Provence du Félibrige, j'étais l'un des quatre correcteurs nommés pour départager ces textes écrits en provençal et chaque année Rolande était primée.
Lorsqu'elle s'est décidée à mettre en page ces nouvelles, j'ai été très heureux de lui prêter mon aide afin que vous aussi puissiez profiter de ces récits chaleureux. Alors, bonne lecture !
Miquèu Bonnefoy.

Table des matières:

Avant-propos
La visite
Achille
Le cagibi
Un marché de Noël
Le trésor de la maison grise
Rêve de mer
Le banc des madurs
Les justes
Le docteur
Métier vaut Noblesse
La lettre

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Au cascai de la font - Au babil des fontaines - Rolande FALLERI

Au cascai de la font - Au babil des fontaines - Rolande FALLERI

Au cascai de la font - Au babil des fontaines - Ce livre de Rolande Falleri regroupe 11 nouvelles, pour la plupart inédites, en provençal avec la traduction française en regard. Ces histoires sont très attrayantes, d’une langue riche, des contes bien construits "tout pleins" de culture provençale.

Donnez votre avis