0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Le néant et la joie - Guillaume d'Aquitaine

Basé sur 1 avis

Voir les avis

L-9782857922155

Neuf

2 Eléments

Disponible

14,00 €

Le néant et la joie - Katy Bernard présente un livre pour faire connaissance avec le premier troubadour: Guillaume d'Aquitaine, qui a expérimenté de nombreuses voies poétiques : chant d’adieu, chant grivois, chant d’amour, chant de rien... Édition bilingue.

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeBroché
Année2013
LangueFrançais + Occitan
Pages120
Format13,5 x 18,5 cm
DistributeurFédérop
LabelLittérature occitane "Troubadours"
ISBN2-85792-215-5

Plus d'infos

Le néant et la joie - Chansons de Guillaume d'Aquitaine


Introduction et traduction de Katy Bernard


Guillaume, Guillem dans la langue de ses chansons, la langue d’oc, est le septième comte de Poitiers et le neuvième duc d’Aquitaine. Il est le grand-père d’Aliénor, l’arrière-grand-père de Richard Cœur de Lion et de Jean sans Terre, l’ancêtre de Louis IX (dit Saint-Louis). Il est aussi le premier troubadour de l’Histoire.

Le prince troubadour, le premier troubadour, a expérimenté de nombreuses voies poétiques : le chant d’adieu, le chant grivois, le chant d’amour, le chant de pur néant. Ces multiples expérimentations du duc, finalement, constituent moins une origine contrastée et paradoxale du trobar que son plus beau syncrétisme.


Onze chansons nous restent de lui. Elles nous font voyager, entre fin’amor et paillardise, farce et renoncement, joie et néant, dans un univers à facettes au cœur duquel s’impose la personnalité atypique de ce grand seigneur chanteur à l’esprit d’avant-garde.

Extrait :
Farai un vers de dreit nien :
Non er de mi ni d’autra gen,
Non er d’amor ni de joven,
Ni de ren au,
Qu’enans fo trobatz en dormen
Sus un chivau.

           Je fais un chant de pur néant :
           Il n’est de moi ni de nul autre,
           Il n’est d’amour ni de jeunesse,
           Ni de rien d’autre,
           Puisqu’il fut trouvé en dormant
           Sur un cheval.


Poèmes traduits de l'occitan par Katy Bernard, maître de conférences d’occitan à l’Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3.

 
Extrait de la présentation de Katy Bernard:

    Dans les chansons d’amour du duc il y a en germe, nous l’avons dit, tout ce qui construira le grand voyage troubadouresque, sa grande affaire, la fin’amor. On y trouvera déjà les accents d’un Jaufre Rudel, d’un Bernard de Ventadour et de tant d’autres.
    Mais le grand voyage troubadouresque se retrouve aussi dans ses autres chansons. Les troubadours ont également chanté la discourtoisie, le grivois et l’obscène, la plainte et la complainte ; certains, comme Raimbaut d’Aurenga, peut-être s’inspirant directement de lui, ont également composé des jeux de négations et de contradictions ; certains, comme Peire Vidal, se sont aussi adonnés à la vantardise et à la fantaisie rieuses.
    Dans la seule œuvre du comte de Poitiers apparaissent les grandes voies qu’empruntèrent ses successeurs. Si d’aucuns en expérimentèrent d’autres, aucun n’en expérimenta autant que lui.[…]
 
Articles :
"Katy Bernard dans sa présentation du troubadour rieur et jouisseur, premier chantre de la fin'amor, ravive avec justesse l'actualité de Guillaume d'Aquitaine à travers l'écho que l'on en perçoit aujourd'hui dans les chansons de Brassens ou le Cantique à Elsa d'Aragon"
Michel Ménaché, revue Europe, juin-juillet 2014

[…]    “J’ai fondé en 2010 ma propre association, Trobadas, pour promouvoir la culture des troubadours et montrer leur modernité. Ils sont à l’origine de la chanson européenne. Ils ont été les premiers à affirmer que la langue parlée tous les jours pouvait faire œuvre de littérature. Ils ont diffusé des idées nouvelles et modifié les rapports amoureux. Ce sont des pionniers. Ils nous éveillent.”
[…]    “Quand on lit Guillaume IX on a l’impression de lire Brassens, Ferré ou Gainsbourg. Les étudiants en sont très surpris. Bordeaux doit s’approprier les troubadours.”
Extrait de l’interview réalisée par Christian Seguin, Sud-Ouest 18 novembre 2013



Edition bilingue occitan-français : présentation et biographie de Guillaume d'Aquitaine (en français), présentation de chacune des chansons (en français), texte occitan des chansons avec traduction française en regard.

Editions Fédérop, collection Littérature occitane "Troubadours".

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Le néant et la joie - Guillaume d'Aquitaine

Le néant et la joie - Guillaume d'Aquitaine

Le néant et la joie - Katy Bernard présente un livre pour faire connaissance avec le premier troubadour: Guillaume d'Aquitaine, qui a expérimenté de nombreuses voies poétiques : chant d’adieu, chant grivois, chant d’amour, chant de rien... Édition bilingue.

Donnez votre avis

Avis clients

Avis à propos du produit
0
1★
0
2★
0
3★
0
4★
1
5★
10/10


Basé sur 1 avis

  • Botiga B.
    Publié le 06/07/2018 à 11:18 (Date de commande : 03/07/2018)
    5

    Guillaume d'Aquitaine: le Brassens des troubadours !



Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...