0 0
 

Élément(s) ajouté(s) récemment

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Auteurs/Artistes

Lo Pitit Nicolau en lemosin - Le Petit Nicolas en limousin (langue d'oc) - Sempé et Goscinny

L-9782915732962

Neuf

1 Elément

En stock

15,00 €

Lo Pitit Nicolau en lemosin - Le Petit Nicolas en limousin : langue d'oc - René Goscinny et Jean-Jacques Sempé. Pour le plus grand plaisir des petits et des grands, le célèbre écolier s'est mis à l'occitan limousin. Voici quatre histoires extraites de La rentrée du Petit Nicolas à découvrir, en famille ou à l'école : quò es de prumiera ! Bilingue. IMAV éditions - Collection "Langues de France".

Plus de détails

STATIC BLOCK

Fiche de données

TypeBroché
Année2019
LangueFrançais + Occitan Limousin
Pages108
Format18,2 x 18,6 cm
DistributeurIMAV éditions
LabelCollection Langues de France
ISBN978-2-915732-96-2

Plus d'infos

Lo Pitit Nicolau en lemosin - Sempé et Goscinny


Le Petit Nicolas en limousin, traduction occitane de Dominique Decomps


Chef-d’œuvre d’humour, Le Petit Nicolas séduit toutes les générations. Des milliers d’enfants ont découvert le plaisir de la lecture avec les aventures du célèbre écolier de Goscinny et Sempé.
Lo Pitit Nicolau en lemosin s’adresse aux enfants et à leurs parents ainsi qu’à tous ceux qui ont à cœur de faire vivre leur patrimoine linguistique.


Ce livre est à la fois un support pour les enseignants et un formidable outil de transmission.
4 histoires en limousin présentées en regard du texte en français.


Édition bilingue (textes français et occitan en regard). Avec cartes linguistiques,  lexique occitan-français et biographie (bilingue) des auteurs.


IMAV éditions, collection "Le Petit Nicolas dans les Langues de France".

La France est riche de 75 langues de France. Les éditions IMAV se sont lancé un défi : traduire Le Petit Nicolas dans toutes ces langues. L’œuvre de Goscinny et Sempé sera peut- être la première à réaliser ce tour de Gaule au complet. Ces traductions s’inscrivent dans le cadre d’une ambitieuse collection des « Langues de France » visant à promouvoir la diversité linguistique de la France.

    Aquí quò dòna !
    C'est chouette !


La traductrice:

Née en 1952 aux confins du Périgord et du Limousin, Dominique Decomps a consacré sa vie à l’enseignement de l’occitan, du français et de l’espagnol dans le secondaire et à l’Université (IUFM du Limousin). Ses études romanes à l’Université de Limoges et de Toulouse-le-Mirail aboutirent à un mémoire de maîtrise sur Jean Boudou (direction Jean Mouzat) puis à une thèse de sociolinguistique occitane (direction J.-L. Fossat, 1980).
Elle est l’auteure de deux recueils de poèmes : Mejauvença (1974, prix Flor de Prima) et Per grasir l’aura dolçana (1998, Gai Saber). En 1979, elle publia : L’occitan redde e ben : lo lemosin (Omnivox). Elle est co-auteure de Òc-ben ! (manuels pour apprendre l’occitan, 2 volumes, CRDP d’Aquitaine).
Pour le jeune public elle a traduit ou adapté une vingtaine d’ouvrages : récits, poésies, comptines, adaptation de contes de la tradition orale, ensembles pédagogiques édités par le CAP’OC, SCEREN et CANOPÉ.
Ses nombreux collectages sur la mémoire limousine depuis les années 1970 contribuent à la diffusion de la langue et de la culture occitanes.


Quatre histoires :
1 - On va rentrer / Anam tornar a l'escòla
2 - Les Invincibles / Los Invencibles
3 - La cantine / La cantina
4 - Souvenirs doux et frais / Remembres doç e fresches.

Extrait :
"La mamà dissèt que deman aniriam achaptar de las chausas per la rentrada.
– De qué de las chausas ? demandèt lo papà.
– Un mondelon de chausas, respondèt la mamà. Entre autre : un cartable nuève, una troça, e puèi de las chauçaduras.
– Enquera de las chauçaduras ? credèt lo papà. Mas qué ne'n fai ? Las minja !
– Non, mas minja de la sopa per frotjar, çò-dissèt la mamà. E quand fròtja, sos pès frògen maitot." (chapitre 1, "Anam tornar a l'escòla").

Pourquoi une version en occitan limousin:

Le limousin constitue aujourd'hui un symbole fédérateur de la culture régionale.
Une partie significative des habitants de la région s'y sent fortement attachée.
En une formule, toutes générations confondues, jeunes et anciens se retrouvent. Il n'est pas si éloigné le temps où un futur président de la République faisait campagne en accueillant ses visiteurs par un chaleureux : « Achabatz d entrar » (« Bienvenue », mot à mot : « Finissez d entrer »). On entend encore aujourd'hui le juron « filh de lop » (prononcer : [firdèlou]), « fils de loup » ou l'expression « ten-te fièr » (« crois en toi, en tes propos »), tout comme le fameux « Adieu ! » prononcé [odi] pour saluer.
Le limousin est une composante de la langue d'Oc au même titre que l'auvergnat, le provençal, le languedocien, le gascon, le nissart, le vivaro-alpin.
L'occitan limousin a traversé les siècles tant à l'oral qu'à l'écrit. L'âge d'or de l'expression occitane en limousin fut bien sûr le Moyen Âge et ses troubadours.
Des mots français sont directement issus du limousin : l'amour, le clafoutis, l'interjection pardi ! ou encore les verbes cramer, jacasser, batailler pour « discuter », mais aussi le bataclan (lo bataclam) qui signifie : un amoncellement de choses diverses ou des bruits dérangeants.
Aucune donnée chiffrée sérieuse ne permet de quantifier actuellement le nombre d'occitanophones en Limousin. En 2010, l'Unesco le classait « sérieusement en danger » dans son Atlas des langues menacées.
L'occitan est parlé en Limousin par quelques milliers de personnes qui l'utilisent dans leurs relations de travail entre amis ou en famille. Un plus grand nombre le comprend, tout du moins partiellement. Depuis une quarantaine d'années un regain d'intérêt a pris forme par des cours publics ou des émissions de radio. L'édition a vu fleurir de nombreuses productions : essais, dictionnaires, grammaires, contes et tradition orale, poésie, mémoires, nouvelles et romans, etc.
Les cours d'occitan restent encore trop rares dans l'Académie de Limoges : seuls deux collèges et un lycée en Corrèze proposent un véritable enseignement conformément aux programmes de l'Éducation nationale, à Seilhac et à Tulle. Aucun enseignement de l'occitan n'existe à l'école primaire, mais des projets en cours vont prochainement voir le jour en Corrèze et en Haute-Vienne, ainsi que dans le second degré (collège). L'Université propose quelques heures d'occitan optionnelles sans véritable cursus comme l'on serait en droit de l'attendre en ce berceau de la lyrique courtoise qui a fortement marqué la littérature européenne.

Gageons que « Le Petit Nicolas en limousin » contribuera à faire vivre cette langue et deviendra notamment un support pédagogique pour les enseignants et leurs élèves.


Voir les autres versions occitanes : en auvergnat,  en vivaro-alpin,   en provençal,    en gascon,   en languedocien, en niçois.

Avis

Aucun commentaire client pour le moment.

Donnez votre avis

Lo Pitit Nicolau en lemosin - Le Petit Nicolas en limousin (langue d'oc) - Sempé et Goscinny

Lo Pitit Nicolau en lemosin - Le Petit Nicolas en limousin (langue d'oc) - Sempé et Goscinny

Lo Pitit Nicolau en lemosin - Le Petit Nicolas en limousin : langue d'oc - René Goscinny et Jean-Jacques Sempé. Pour le plus grand plaisir des petits et des grands, le célèbre écolier s'est mis à l'occitan limousin. Voici quatre histoires extraites de La rentrée du Petit Nicolas à découvrir, en famille ou à l'école : quò es de prumiera ! Bilingue. IMAV éditions - Collection "Langues de France".

Donnez votre avis