0 0
 

Recently added item(s)

Aucun produit

Free shipping! Expédition
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantity
Total

There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.

Total products (tax incl.)
Total shipping (tax excl.) Free shipping!
Total (tax incl.)
Continue shopping Proceed to checkout

Artistas

Saint-Etienne-les-Orgues et la gloire de la Montagne, Notables et gens du peuple face au coup d’État de 1851, G. Roche-Galopini

L-9782918235033

New

2 Items

Dins l'estòc

22,00 €

Saint-Etienne-les-Orgues et la gloire de la Montagne, Notables et gens du peuple face au coup d’État de 1851 - Gisèle Roche-Galopini, Association 1851 pour la mémoire des Résistances républicaines.

More details

STATIC BLOCK

Data sheet

TypeBroché
Année2010
LengaFrancés
Pages176
Format16,5 x 23 cm
DistributeurAssociation 1851 pour la mémoire des Résistances républicaines
LabelC'est-à-dire éditions - Collection « Un territoire et des hommes »
ISBN978-2-91823-503-3

More info

Saint-Etienne-les-Orgues et la gloire de la Montagne, Notables et gens du peuple face au coup d’État de 1851 - Gisèle Roche-Galopini

Notables et gens du peuple face au coup d’État de 1851


À Saint-Etienne-les-Orgues, comme dans plusieurs communes des Basses-Alpes, des citoyens tentèrent de s’opposer au coup d’État du 2 décembre 1851. Ici ils furent une trentaine d’hommes et de femmes. Quels étaient leurs liens familiaux, leurs métiers, leur vie et leurs pratiques sociales ? Pour mieux comprendre cette résistance stéphanoise, Gisèle Roche-Galopini commence dès les années 1830 l’étude de la vie sociale de la commune ; elle s’intéresse jusqu’aux débuts de la IIIe république aux suites, profondément traumatisantes, de cet événement.

Si l’étude est centrée sur Saint-Etienne, le pays de Forcalquier et plus largement la Haute-Provence restent constamment en toile de fond. Le soulèvement républicain de 1851, tout constituant essentiel qu’il est de l’identité haut-provençale, reste encore largement méconnu, voir occulté. Ce livre contribue à raviver la mémoire gavote.

« La prise de conscience républicaine était d’autant plus facile que les motifs ne manquent pas : récits éprouvants de ceux qui ont participé à la guerre en Algérie ou souvenir de ceux qui n’en sont pas revenus, comme Jean-Charles Blanc ou Antoine Gondran ; malaise dans la vie quotidienne provoqué par la disparité des conditions sociales. Fermiers, meuniers ou domestiques, tous voient vivre les notables au quotidien, ils savent qu’ils sont à leur service et qu’ils ne pourront jamais, comme eux, mener une vie aisée et libre, à moins que vienne le jour de la belle République qu’ils appellent de leurs voeux… »


C'est-à-dire éditions, collection un territoire et des hommes, Association 1851 pour la mémoire des Résistances républicaines.


Somari:
Le village au XIXe siècle, situation générale
Sous la Monarchie de juillet
La République bourgeoise
Le coup d’Etat et ses conséquences
Le lourd héritage d’une période troublée

Reviews

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Write a review

Saint-Etienne-les-Orgues et la gloire de la Montagne, Notables et gens du peuple face au coup d’État de 1851, G. Roche-Galopini

Saint-Etienne-les-Orgues et la gloire de la Montagne, Notables et gens du peuple face au coup d’État de 1851, G. Roche-Galopini

Saint-Etienne-les-Orgues et la gloire de la Montagne, Notables et gens du peuple face au coup d’État de 1851 - Gisèle Roche-Galopini, Association 1851 pour la mémoire des Résistances républicaines.

Write a review