0 0
 

Recently added item(s)

Aucun produit

Free shipping! Expédition
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantity
Total

There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.

Total products (tax incl.)
Total shipping (tax excl.) Free shipping!
Total (tax incl.)
Continue shopping Proceed to checkout

Artistas

Le marché et la langue occitane au vingt-et-unième siècle - Carmen Alén Garabato, Henri Boyer

L-9782359353105

New

5 Items

Dins l'estòc

15,00 €

Le marché et la langue occitane au vingt-et-unième siècle : microactes glottopolitiques contre substitution - Carmen Alén Garabato et Henri Boyer. Les nouveaux usages de l'occitan dans les raisons sociales d’entreprises ou les noms de produits et services commerciaux constitue une évolution positive de la perception de cette langue depuis une vingtaine d'année. Éditions Lambert-Lucas.

More details

STATIC BLOCK

Data sheet

TypeBroché
Année2020
LengaFrancés + Occitan
Pages144
Format16 x 24 cm
DistributeurÉditions Lambert-Lucas
LabelLinguistique et sociolinguistique
ISBN978-2-35935-310-5

More info

Le marché et la langue occitane au vingt-et-unième siècle : microactes glottopolitiques contre substitution - Carmen Alén Garabato et Henri Boyer


Depuis deux décennies, dans les régions du sud de la France, l’émergence de nouveaux usages de l’occitan dans les raisons sociales d’entreprises et les noms de produits et services commerciaux constitue un paradoxe : cette langue dominée, dont les usagers natifs sont en voie d’extinction, est mise en scène sous forme de lexies et d’énoncés dont la visibilité est inversement proportionnelle à la normalité, témoignant souvent d’une grande créativité.


Nommer une cave « Opi d’aquí » [Opium d’ici], une bière « Trobairitz » [Femme troubadour], un vin rosé « Lo camin del còr » [Le chemin du cœur] ou des pâtes alimentaires « Camba de blat » [Jambe de blé] n’est pas anodin. Il s’agit de microactes glottopolitiques qui entrent en dissonance avec la substitution de l’occitan par le français. Ce phénomène n’est pas sans lien avec une évolution positive de la perception de l’occitan par la société : la multiplication de ces pratiques – concernant une langue en voie de disparition – est digne de mobiliser l’attention des sociolinguistes.


Linguistica e sociolinguistica.


Edicions Lambert-Lucas.


Ouvrage publié avec le concours du laboratoire Dipralang (Université Paul-Valéry – Montpellier III), de la DGLFLF (Délégation à la langue française et aux langues de France) et du Cirdoc (Centre interrégional de développement de l’occitan, Béziers).


Table des matières:
Introduction ……………………………………………………………………………………………………. 9
1. Quelques préalables théoriques
1.1 L’ère de la patrimonialisation ………………………………………………………………………. 14
1.2 Sur l’identité …………………………………………………………………………………………………… 16
1.3 Actions/interventions glottopolitiques (politiques linguistiques) ………………. 17
1.4 Conflit(s) de langues et représentations ……………………………………………………….. 17
2. L’occitan à la fin du XXe et au début du XXIe siècle :
une situation sociolinguistique singulière et paradoxale
2.1 Un regard diachronique sur les transformations de la configuration
ethnosociolinguistique de l’espace occitan (en France) ………………………………. 20
2.2 La situation de l’occitan entre deux siècles ………………………………………………….. 22
2.2.1 Politiques linguistiques de par en haut ………………………………………………… 22
2.2.2 L’enseignement de l’occitan …………………………………………………………………. 25
2.2.3 Les usages de l’occitan …………………………………………………………………………… 27
2.2.4 Politiques linguistiques de par en bas ………………………………………………….. 28
3. L’occitan dans le commerce : pourquoi ?
3.1 Les stratégies de normalisation institutionnelles ou militantes …………………. 35
3.2 Les stratégies de glocalisation ……………………………………………………………………….. 41
3.3 La célébration identitaire ………………………………………………………………………………. 43
3.4 Les stratégies de terroirisation ……………………………………………………………………… 45
4. L’enquête ECO OC
4.1 Les données recueillies ………………………………………………………………………………….. 49
4.1.1 Les dénominations des entreprises ……………………………………………………… 52
4.1.2 Les dénominations de produits agroalimentaires ………………………………. 65
4.2 Histoires de noms… ……………………………………………………………………………………….. 74
4.3 La réception : quelques éléments d’appréciation ……………………………………….. 82
5. L’occitan et le marché : hypothèses
5.1 Une autre façon de voir le « marché » depuis le « terroir » ………………………… 86
5.2 Terroirisation ou folklorisation …………………………………………………………………….. 89
5.3 Une patrimonialisation dynamique ……………………………………………………………… 93
Conclusion. Le mot de la fin ? ……………………………………………………………………….. 105
Références bibliographiques ………………………………………………………………………………. 107
Table des illustrations, tableaux, cartes, graphiques, schéma …………………………. 114
Entretiens cités : fiches d’identification …………………………………………………………….. 116
Annexes
I. Introuvable et polémique : l’Occitanie et la dénomination
des entreprises : une pré-enquête …………………………………………………………………. 121
II. « Le marché en quête d’identité » : l’évolution des dénominations
identitaires des entreprises biterroises ………………………………………………………… 131

Reviews

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Write a review

Le marché et la langue occitane au vingt-et-unième siècle - Carmen Alén Garabato, Henri Boyer

Le marché et la langue occitane au vingt-et-unième siècle - Carmen Alén Garabato, Henri Boyer

Le marché et la langue occitane au vingt-et-unième siècle : microactes glottopolitiques contre substitution - Carmen Alén Garabato et Henri Boyer. Les nouveaux usages de l'occitan dans les raisons sociales d’entreprises ou les noms de produits et services commerciaux constitue une évolution positive de la perception de cette langue depuis une vingtaine d'année. Éditions Lambert-Lucas.

Write a review